Le milliardaire et ‘Dogefather’ Mark Cuban ne compte en tout et pour tout que 3.250 Dogecoins: y croit-il vraiment ?

Nous savions déjà que le milliardaire américain Mark Cuban est un fan absolu des crypto. Le propriétaire des Dallas Mavericks est en effet un fervent partisan du Dogecoin, la pièce meme qui a récemment renversé Bitcoin en tant que crypto-monnaie préférée de Tesla. Samedi, Cuban a également révélé le nombre exact de pièces de Dogecoin dans son portefeuille d’investisseur… probablement pas autant que vous le pensez.

Mark Cuban, un vrai « Dogefather » ?

  • Le Dogecoin s’échange à un prix de 33 cents depuis ce mercredi, en chute libre de 17% depuis hier.
  • La capitalisation boursière de DOGE s’élève toutefois à 62 milliards de dollars, selon les données de Coinmarketcap.
  • Le dogecoin était ainsi la cinquième plus grande crypto-monnaie mardi en termes de capitalisation, faisant tomber le Tether (USDT) pour environ 4 milliards de dollars.
  • Cuban a tweeté samedi qu’il possède 3.250 Dogecoins. Il les a achetés avec son fils de 11 ans. Cela donne immédiatement un nouveau sens à l’expression « Dogefather ».
  • Cela signifie que les pièces Dogecoin de Cuban ne valent « que » 1.072 dollars aujourd’hui.
  • Étonnamment peu de pièces, donc, pour celui qui est considéré comme l’un des plus grands défenseurs du marché croissant des cryptos. Selon Forbes, peut faire appel à une fortune de 4,4 milliards de dollars.
  • Les Dallas Mavericks, l’équipe NBA de Cuban, seraient le plus gros négociant de pièces Dogecoin, selon le milliardaire. En fait, les actions Dogecoin et les gains en crypto-monnaie des Mavericks devraient être ajoutés au portefeuille de Cuban.

Cuban croit-il vraiment au Dogecoin ?

  • Cuban croit sincèrement que le Dogecoin pourrait un jour devenir une monnaie valable pour les transactions.
  • Son raisonnement est le suivant : « DOGE a une inflation déterministe », c’est-à-dire un taux d’inflation prédéfini. En d’autres termes, il n’y a aucune incertitude sur le nombre de pièces qui seront frappées et sur le taux d’inflation ».
  • « Ce que nous ne savons pas, c’est si suffisamment de personnes utiliseront le Dogecoin comme moyen de paiement », a déclaré M. Cuban.
  • « Les crypto-monnaies sont dans une phase où les utilisateurs doivent apprendre à utiliser pleinement la technologie. »
  • « Les crypto-monnaies arriveront un jour à un point où nous nous demanderons comment nous avons pu vivre sans elles », croit-il.
  • Cela ressemble un peu à Elon Musk, le PDG de Tesla, qui pense lui aussi que le Dogecoin était une meilleure monnaie que le Bitcoin. Cette dernière serait trop nocive pour l’environnement, a suggéré Musk dans un tweet controversé.

Trop d’influence de Musk

Tout le monde n’est pas d’accord avec les partisans du Dogecoin. Selon Anthony Denier, le CEO de la bourse de crypto-monnaies Webull, le Dogecoin est l’une des crypto-monnaies les moins stables du marché. Beaucoup de gens associent le DOGE à Musk. Tout commentaire qu’il fera sur les crypto-monnaies affectera le Dogecoin », a déclaré M. Denier. Le bitcoin, a-t-il dit, reste le leader du marché. Là où va le bitcoin, les autres crypto-monnaies suivront », a-t-il conclu.

Pas plus tard qu’en avril, Cuban a indiqué que 60 % de son portefeuille de cryptomonnaies était en bitcoin. 30 % était en Ethereum et 10 % dans tous les autres crypto. Alors si Cuban est un fanatique convaincu de Dogecoin, pourquoi sa collection de DOGE reste-t-elle si faible ?

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés