Le fondateur du plus grand fonds spéculatif au monde entrevoit une catastrophe économique: il a deux conseils pour vous

A chaque jour, ses prédications apocalyptiques. Ils sont nombreux à prédire un krach ou une forte correction sur les marchés boursiers. Le milliardaire de 72 ans Ray Dalio va plus loin: il prédit un désastre économique suite au conflit entre les Etats-Unis et la Chine.

Ray Dalio n’est pas n’importe qui. C’est lui qui a fait de Bridgewater Associates le plus grand fonds spéculatif au monde. Il avait prédit la crise financière de 2008 et dit depuis longtemps que la crise sanitaire aura des répercussions sur l’économie pendant de nombreuses années.

Dalio note toutefois que ses prédictions ne sont pas des faits: il s’est déjà trompé auparavant. Mais selon lui, les catastrophes futures sont inévitables, selon les modèles historiques des 500 dernières années.

Guerre commerciale qui dégénère

Parmi ces catastrophes, il pointe du doigt la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, entamée par Trump et prolongée par Biden. Les récentes discussions entre Biden et Xi Jinping n’ont pas vraiment pacifié la situation, chacun campant sur ses positions. Les États-Unis voient dans la Chine un rival sérieux qui ne respecte pas les règles. La Chine voit dans les États-Unis un leader en perte de confiance qui instigue des mensonges à son égard.

Une étude de Moody’s Analytics a révélé que la guerre commerciale a coûté aux Américains pas moins de 300.000 jobs au cours de sa première année seulement, en 2018. L’année dernière, une étude de la Federal Reserve Bank de New York a révélé que la guerre commerciale avait coûté aux entreprises américaines 1.700 milliards de dollars en capitalisation boursière.

Que ce soit commercialement ou même militairement, le risque de conflits entre les deux pays ne cesse d’augmenter. « J’espère qu’une attention particulière sera accordée à cette question et que les compréhensions mutuelles augmenteront et que les envies de se battre diminueront », a espéré le milliardaire dans une séance de questions-réponses avec CNBC.

Conseils

Quoi qu’il en soit, Dialo a deux conseils à vous donner.

  • Le premier est d’évaluer vos risques financiers.

« Si vous vous inquiétez, vous n’avez pas à vous en soucier. Et si vous ne vous inquiétez pas, vous devez vous en soucier. »

C’est cette inquiétude qui vous pousse à examiner vos risques personnels et à prendre des mesures pour y remédier. Le milliardaire va très loin dans son analyse et vous suggère d’évaluer le meilleur endroit où vivre pour vous prémunir de l’incertitude ou du conflit. Il a développé un outil qui tient compte de 18 facteurs comme l’importance de la dette, la force militaire et la production économique. Selon Forbes, il prévoit de lancer un site web qui mettrait ces données en temps réel.

Alors bien sûr, déménager dans un autre pays est quelque chose de très lourd. Mais dans un monde qui s’embrase, il faut à tout le moins l’envisager. D’ici là, Dialo a des conseils plus terre à terre qui concernent vos finances.

Évaluez vos risques financiers corrigés par l’inflation. Il ne sert à rien d’évaluer vos risques avec vos dollars ou vos euros d’aujourd’hui. Si vous avez de l’argent sur un compte d’épargne, il est imposé indirectement par l’inflation. Actuellement, il est certain que vous perdez de l’argent.

  • Épargnez et diversifiez votre portefeuille.

Cela ne signifie toutefois pas que vous devez exclusivement vous diriger vers d’autres types d’investissements. Dans une période chaotique, vous avez besoin d’une épargne d’urgence.

La première étape d’une stratégie d’investissement est de vous demander combien de semaines vous pouvez tenir sans votre emploi. « Cela vaut toujours la peine d’envisager le pire et de s’en protéger », a déclaré Dalio.

Ensuite, il faut vous assurer que votre bas de laine n’est pas stocké à un seul endroit. « Les liquidités ne sont pas un investissement sûr » suite à l’inflation qui dépasse les obligations ordinaires et même les actifs physiques comme l’or.

Outre des actions, le milliardaire n’est pas contraire à inclure dans sa stratégie des actifs numériques comme les crypto-monnaies. Non pas qu’il soit un grand fan de crypto – qu’il a déjà beaucoup critiqué – mais la priorité absolue doit être la diversification.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20