Le constructeur turc des drones d’attaque Bayraktar va construire une nouvelle usine en Ukraine

Baykar Technologies, la société à l’origine du drone Bayraktar TB2, affiche clairement ses couleurs. Alors que son patron, Haluk Bayraktar, avait déjà assuré qu’il ne livrerait jamais ses produits à la Russie, l’ambassadeur ukrainien en Turquie a fait savoir que la société allait construire une usine en Ukraine. Kiev doit déjà nombre de ses victoires militaires, notamment au début de l’invasion russe, à la société turque.

Vasyl Bodnar, l’ambassadeur ukrainien en Turquie, a annoncé la nouvelle dans une interview accordée à l’agence de presse ukrainienne RBC-Ukraine. « Il y a une semaine, le gouvernement a approuvé l’accord bilatéral pour la construction de l’usine et l’a envoyé au parlement », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que les plans de construction d’une usine de drones avaient déjà été élaborés avant l’invasion russe de l’Ukraine.

Pas de commerce avec la Russie

Dans l’interview, le diplomate a à nouveau précisé que Baykar Technologies ne ferait pas d’affaires avec la Russie. En juillet, Recep Tayyip Erdogan (et beau-père du directeur technique de Baykar, Selçuk Bayraktar), avait laissé entendre que la Russie s’était renseignée sur les drones, mais la société avait rapidement balayé cet intérêt. « J’ai parlé directement à l’un des propriétaires de la société, et il m’a dit qu’il n’avait aucun projet, et qu’il était même impensable de travailler avec la Russie », avait confié le président turc.

Les déclarations d’Erdogan sont conformes à ce que la société, par l’intermédiaire de son patron (et frère du directeur technique Selçuk) Haluk Bayraktar, a déclaré à CNN : « Nous n’avons rien livré et nous ne leur livrerons jamais rien (à la Russie, ndlr). Nous soutenons l’Ukraine, nous soutenons la souveraineté, l’indépendance et la résistance de l’Ukraine ».

Moteurs ukrainiens

L’usine sera construite, quoi qu’il advienne. Le terrain a d’ailleurs déjà été acheté. « C’était presque un engagement personnel des propriétaires de la société d’établir la production en Ukraine », a déclaré l’ambassadeur ukrainien en Turquie.

Une grande partie des drones construits dans la nouvelle usine sera constituée de composants ukrainiens. Le 3 février, il avait déjà été décidé que les drones turcs utiliseraient des moteurs de Motor Sich, l’un des plus grands fabricants de moteurs au monde, basé dans la ville ukrainienne de Zaporijia. D’autres pièces des drones seront également fabriquées par des entreprises ukrainiennes.

Les drones, notamment le Bayraktar TB2, se sont déjà révélés d’une grande aide pour l’armée ukrainienne dans sa lutte contre l’armée russe. Les bombes qu’ils larguent peuvent faire exploser des convois entiers de chars, de véhicules blindés et de camions de ravitaillement russes, alors que les opérateurs sont en sécurité au sol.

(OD)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20