Le conseil national de sécurité avancé à ce dimanche

La Première ministre Sophie Wilmès lors du Conseil national de sécurité le 3 Juin. (EPA-EFE/OLIVIER HOSLET)

La recrudescence du coronavirus en Belgique n’est plus à démontrer. Les experts parlent d’une seconde vague. Le CNS qui devait avoir lieu jeudi 23 est finalement avancé à ce dimanche.

La Première ministre, Sophie Wilmès vient de l’annoncer sur Twitter: un comité de concertations va être organisé ce dimanche en présence des experts chargés de suivre l’évolution du virus. Sur base des conclusions de cette réunion, un CNS sera organisé dans la foulée afin de proposer une réponse à la nouvelle montée des cas de coronavirus.

Au vu des chiffres sur l’épidémie, le ministre président flamand, Jan Jambon, avait demandé cet après-midi l’organisation du conseil de sécurité anticipé. Ce vendredi, la Belgique a enregistré une moyenne journalière de 113 cas sur les 7 derniers jours, soit une augmentation de 32 % par rapport à la période précédente.

Suite du déconfinement

Ce jeudi, lors du dernier CNS, les chefs de gouvernement avaient déjà pris en compte la hausse des cas que l’on connait depuis la fin de la semaine dernière. Aucun assouplissement des mesures n’avait alors été annoncé.

Un point sur la situation devait être réalisé le 23 juillet, avant de décider des mesures de la phase 5, qui doit normalement commencer le 1er août.