Le cofondateur d’Alibaba donne des nouvelles de Jack Ma, à qui il parle ‘tous les jours’

Son irrésistible ascension stoppée net par Pékin, Jack Ma se fait très discret depuis maintenant plus d’une demi-année. En un peu plus de six mois, ses apparitions publiques se comptent sur les doigts d’une seule main. Un de ses plus proches associés a accepté de donner de ses nouvelles.

En suspendant l’entrée en Bourse d’Ant Group, une filiale financière d’Alibaba, en novembre dernier, Pékin a mis un solide coup d’arrêt aux gigantesques ambitions de Jack Ma. Les sévères sanctions émises à l’encontre de son entreprise d’e-commerce, suite à ses critiques du système règlementaire chinois, l’ont également poussé à se faire beaucoup plus discret.

Depuis, on n’a presque plus vu l’entrepreneur en public. Un silence qui a fait naître de folles rumeurs à son sujet (prison, décès…). Celles-ci sont toutefois infondées, puisqu’on a tout de même revu Jack Ma en janvier dans le cadre d’un événement philanthropique de sa fondation et en avril, aux côtés d’un certain Vladimir Poutine. Grâce aux relevés de vol de son jet privé, on sait aussi qu’il n’est pas du tout assigné à résidence, comme certains ont pu le croire.

‘Il s’est mis à la peinture’

Joe Tsai, cofondateur d’Alibaba, dont il est actuellement le vice-président exécutif, a donné des nouvelles toutes fraîches de son acolyte lors d’une interview accordée au média américain CNBC.

‘Il fait profil bas en ce moment, je lui parle tous les jours’, a-t-il déclaré. ‘Il va en fait très, très bien. Il s’est mis à la peinture comme passe-temps, c’est plutôt bien.’

Si les sanctions de Pékin ont affecté la fortune de Jack Ma, celle-ci est tout de même toujours estimée par Bloomberg à 48,5 milliards de dollars. Mais, d’après Joe Tsai, ce n’est pas pour ça qu’il a une influence particulièrement importante.

‘L’idée que Jack a une quantité énorme de pouvoir, je pense que ce n’est pas tout à fait juste. Il est comme vous et moi, c’est un individu normal’, a assuré son ami.

Alibaba ‘va de l’avant’

Quant à la disparition de la scène publique du principal cofondateur d’Alibaba, Joe Tsai l’explique le plus simplement du monde.

‘Il a construit une formidable entreprise de cette envergure, il a fait de grandes choses pour la société. Je pense qu’aujourd’hui, il veut juste dire en quelque sorte: « Hé, je veux me concentrer sur ce à quoi je veux vraiment consacrer du temps’, c’est-à-dire tous les hobbies, toute la philanthropie. »’, a-t-il expliqué.

Joe Tsai a aussi profité de l’interview pour rassurer sur l’évolution d’Alibaba, touché il y a deux mois par une colossale amende de 18,2 milliards de yuans (2,3 milliards d’euros) pour abus de position dominante.

‘Notre entreprise fait l’objet d’une sorte de restructuration sur le plan financier, mais aussi en matière de réglementation antitrust. Nous avons dû payer une grosse amende. Mais tout cela est derrière nous et nous allons de l’avant’, a-t-il assuré.

Sur le même sujet:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20