L’Australie rouvre ses portes après deux ans d’isolement

C’est un événement de grande ampleur qui se déroule down under : après presque deux ans, jour pour jour, d’isolement strict du à la pandémie, l’Australie a pris la décision de rouvrir ses frontières aux étrangers désireux de visiter le pays.

Sidney, 6h20 ce matin : l’avion venu de Los Angeles atterrit sans encombre sur le tarmac de l’aéroport de Sidney. Et ça n’a rien d’anodin, car il s’agit du premier vol touristique à se poser en Australie depuis que le pays avait opté pour une politique drastique de fermeture des frontières pour se prémunir du coronavirus, il y a de cela 704 jours.

« Faites vos valises »

« L’attente est terminée », a déclaré dimanche le Premier ministre australien, Scott Morrison, lors d’une conférence de presse rapporte le Courrier International. « Faites vos valises », a-t-il lancé aux visiteurs potentiels de l’île-continent, en ajoutant à leur adresse : « N’oubliez pas d’apporter votre argent avec vous, car vous trouverez de nombreux endroits pour le dépenser. »

La décision de s’ouvrir à nouveau aux touristes est en effet fort motivée par des raisons financières, alors que l’Australie se voyait privée de cette manne de revenus depuis presque deux ans. Le gouvernement s’attend donc à une très forte reprise de l’activité touristique dans les mois à venir. Le ministre du Tourisme, Dan Tehan, était d’ailleurs présent à l’aéroport ce matin.

Deux ans séparés de leur famille

Mais il ne faut pas non plus négliger l’impact social de cette décision, alors que de nombreux Australiens travaillant à l’étranger s’étaient vus coupés de leur pays et de leurs proches pour une période qui leur a semble interminable, tandis que les Australiens n’étaient pas, dans la majorité des cas, autorisés à quitter leur pays.

Dans le hall des arrivées de l’aéroport de Syndney, les voyageurs ont été accueillis avec des jouets en forme de koala et de kangourou, de la vegemite, la fameuse pâte à tartiner nationale à base de levure, et des brins d’eucalyptus, tandis qu’un DJ au sommet d’un bus jouait des tubes australiens tels que « Down Under » de Men at Work et « Treaty » de Yothu Yindi. Malgré l’heure matinale, de nombreuses familles ont aussi fait le déplacement pour retrouver leurs proches.

14.000 voyageurs attendus cette semaine

La compagnie nationale australienne s’attend à faire entrer plus de 14.000 passagers en Australie rien que cette semaine. Mais seuls 56 vols internationaux devaient atterrir en Australie dans les 24 heures suivant la réouverture, bien en deçà des niveaux d’avant la pandémie.

L’île-continent avait fermé ses frontières en mars 2020, essayant de tirer parti de son insularité pour se protéger de la pandémie. Avec au début un certain succès, mais le variant omicron, très contagieux, a pu passer entre les mailles du filet, sans doute à l’occasion de premières réouvertures aux nationaux venus de Singapour ou de Nouvelle-Zélande, en novembre dernier. Le Covid a fait 4.913 morts en Australie ces deux dernières années. Un total de 15.298 nouveaux cas y ont été recensés dimanche, ce qui est très en dessous du pic historique des 277.619 cas du 30 janvier.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20