L’aéroport de Liège franchit un cap historique et établit un record spectaculaire

Liege Airport – Isopix

Liege Airport a traité plus d’un million de tonnes de fret depuis le début de cette année. Il s’agit d’un nouveau record pour l’aéroport, qui a pu bénéficier de l’impact de la pandémie et de la forte augmentation du commerce en ligne.

En 2019, Liège Airport, le plus grand aéroport cargo de Belgique, a traité au total plus de 900.000 tonnes de fret. Un mois avant la fin de 2020, ce volume a déjà été largement dépassé.

Un choix payant

Au milieu des années 90′, l’aéroport de Liège a choisi de se concentrer entièrement sur le transport de marchandises. Elle a opté pour des compagnies aériennes qui travaillent exclusivement avec des avions cargo.

Cette politique a porté ses fruits. Il y a un quart de siècle, Liege Airport traitait près de 8.000 tonnes de fret par an. Depuis lors, ce volume a augmenté de façon spectaculaire.

Au début du 21e siècle, l’aéroport pouvait déjà compter sur un volume annuel de 300.000 tonnes. En 2006, ce chiffre passait à 400.000 tonnes, pour atteindre un niveau de plus de 600.000 tonnes quatre ans plus tard.

Au lendemain de la crise financière, un léger déclin a été enregistré. Mais au cours de ces huit dernières années, la croissance a été constante.

Matériel médical et e-commerce

Ces dernières années, Liege Airport s’est spécialisé, entre autres, dans les services express, le transport de produits pharmaceutiques et le transport d’animaux vivants. Dans le classement des plus grands aéroports cargo d’Europe, l’aéroport wallon occupe la sixième place.

Luc Partoune, directeur général de Liege Airport, souligne que Liège peut offrir des liaisons avec 250 aéroports dans le monde.

Depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus, Liege Airport a connu plusieurs périodes de forte activité. Plus de deux milliards de masques sont passés par l’aéroport. D’autres équipements médicaux, tels que les vêtements de protection et les respirateurs artificiels, ont également provoqué un trafic supplémentaire.

L’aéroport a aussi bénéficié de la crise du coronavirus via un autre versant. La pandémie a suscité un intérêt croissant pour le commerce en ligne. Cela a entraîné l’arrivée à l’aéroport de Liège d’un plus grand volume de colis, qui ont dû être acheminés vers leur destinataire.