Lady Gaga, Jennifer Lopez, Tom Hanks et bien d’autres célébreront l’investiture de Biden, et ça rend Trump ‘furieux’

Ce mercredi, Joe Biden prendre officiellement les rênes de la Maison Blanche. Comme le veut la tradition, de nombreuses vedettes se produiront lors de la cérémonie d’investiture. Et ce n’est pas du tout au goût de Donald Trump.

Pandémie oblige, la cérémonie d’investiture de Joe Biden se déroulera sans public. Mais cela n’a pas empêché l’équipe du président-élu de mettre les petits plats dans les grands. Pour célébrer l’accession du démocrate à la Maison-Blanche, une multitude de vedettes ont été invitées. Et une grande partie d’entre elles ont accepté.

Parmi le gratin figurera Lady Gaga. La Queen of Pop entonnera l’hymne américain. De son côté, Jennifer Lopez effectuera une prestation musicale. Durant la campagne, les deux chanteuses s’étaient déjà affichées comme de fidèles supportrices de Biden. Leur présence lors de son investiture n’est donc pas une surprise.

Mais ce n’est pas tout. En soirée, Tom Hanks animera un grand show dans lequel seront conviées d’autres vedettes. Bruce Springsteen, Justin Timberlake, Bon Jovi, les Foo Fighters, Eva Longoria, Demi Lovato ou encore John Legend seront présents.

Le programme durera 90 minutes et sera retransmis en direct à la télévision et sur les réseaux sociaux.

Trump furieux

Malgré l’absence de spectateurs, cette cérémonie d’investiture aura du cachet. Et elle tranchera avec celle à laquelle avait eu droit Donald Trump en 2017.

À l’époque, Trump avait dû essuyer les refus de nombreuses stars, parmi lesquelles Céline Dion et Elton John. Finalement, sa cérémonie d’investiture avait été considérée comme un flop, seulement 250.000 personnes s’y étant rendues. À titre de comparaison, Obama avait réuni 800.000 fidèles en 2013… et près de 2 millions en 2009.

D’après le Washington Post, Trump est furieux que de si grands noms aient accepté de participer à la cérémonie d’investiture de Biden. Il ne compte de toute façon pas s’infliger pareil supplice: il n’y assistera pas.

Mercredi matin, celui qui sera alors ex-président des États-Unis quittera la Maison-Blanche en direction de sa résidence floridienne de Mar-a-Lago. Une petite cérémonie militaire devrait avoir lieu sur le tarmac de la base aérienne de Andrews afin de saluer la fin de son mandat.

Plus
Lire plus...
Marchés