La sortie de Boris Johnson entraîne un « vide de politique économique » au pire moment possible

Les analystes mettent en garde contre des mois de non-politique après que le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé son départ sans qu'aucun successeur ne soit clairement désigné. Et ce, alors même que les ménages croulent sous une inflation vertigineuse et que la livre sterling est sous pression.

Selon l'économiste Andrew Goodwin, du groupe de réflexion Oxford Economics, la gestion économique par le biais de réductions d'impôts et d'incitations gouvernementales ris

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20