La confiance dans la brique perdure: seul 1 Belge sur 10 pense que l’immobilier va baisser

Malgré la crise du coronavirus, un Belge sur deux est convaincu que les prix de l’immobilier vont encore augmenter dans l’année. Seuls 10% de la population craint une baisse, selon le baromètre des investisseurs d’ING.

Les Belges continuent d’avoir confiance dans la brique, selon le baromètre des investisseurs d’ING. Le rapport indique que 52% des investisseurs pensent que les prix de l’immobilier augmenteront dans l’année. Une minorité (11 pour cent) s’attend à une baisse des prix.

Rénovations

L’évolution récente du marché de l’immobilier semble donner raison aux optimistes. Les prix des biens immobiliers ont augmenté de 5,5% au cours du troisième trimestre 2020.

ING note aussi que 6 Belges sur 10 ont prévu de réaliser des travaux de rénovation cette année. L’année dernière, ils n’étaient que 44%. ‘Nous soupçonnons que le Belge reportera moins les travaux de rénovation, car il a pu moins voyager cet été’, indique le communiqué d’ING. Mais seul un Belge sur 10 a mis de l’argent de côté pour ses rénovations.

L’incertitude financière

Pourtant, l’avenir nous parait encore quelque peu flou. 44% des personnes interrogées indiquent qu’elles pensent augmenter le montant de leur épargne dans les mois à venir. 45% n’ont pas prévu de plan similaire.

Une légère différence se marque sur ce point entre Flamands et Wallons. Les premiers semblent cette année plus enclins à épargner (45%) que les habitants du sud du pays (41%). ‘Ce phénomène se produit généralement dans une économie faible, car en moyenne les néerlandophones travaillent plus dans le secteur privé cyclique que les francophones, ce qui peut expliquer la prudence actuelle’, a expliqué ING.

Un peu moins négatif

Le baromètre d’ING est passé de 74 à 80 points en septembre. ‘Cela reste en dessous du niveau neutre de 100’, se désole ING.

L’évaluation de la situation économique est devenue un peu moins négative ces derniers mois. Par exemple, le nouveau rapport montre que 65% des répondants voient une détérioration de l’économie. C’est beaucoup, mais c’est toujours moins qu’en août, où ils étaient 71%. Les perspectives pour l’avenir semblent également moins sombres, même si elles restent encore noires pour une majorité de la population : 51% voient l’économie en déclin dans les mois à venir, tandis que 20% espèrent une amélioration.

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20