Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 26 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

2019, année exceptionnelle pour l’immobilier: Gand, Bruxelles et Anvers sont villes les plus chères du pays

Logo Business AM
Économie

24/09/2020 | Baptiste Lambert | 3 min de lecture

isopix

La Belgique a connu une « année 2019 exceptionnelle » sur le plan des transactions immobilières, ressort-il jeudi de la neuvième édition du Deloitte Property Index, qui analyse et compare les marchés de l’immobilier résidentiel de 23 pays. Si le Plat pays avait déjà enregistré une année record en 2018, il a continué sur son élan l’année d’après, engrangeant une hausse supplémentaire de 9% du volume des transactions.

L’essor significatif des transactions l’année dernière s’explique en partie, selon Deloitte, par la fin du « Woonbonus », un avantage fiscal accordé aux acquéreurs de logements en Flandre. « Au dernier trimestre 2019, le nombre de transactions a augmenté de 25%, connaissant même une explosion temporaire de 122% pendant les vacances d’automne, par rapport à la même période en 2018 », indique le bureau d’études et de conseil.

Le volume des transactions a aussi été gonflé par le fait que, face au durcissement des normes techniques et environnementales pour les locations, de nombreux propriétaires ont préféré vendre leurs biens plutôt que les rénover.

En ce qui concerne les prix de l’immobilier, la tendance des années précédentes s’est maintenue en 2019 et une hausse globale de 4% a été constaté dans le pays.

Comme de coutume pour son étude, Deloitte s’est concentré sur les trois premières villes de Belgique, à savoir Bruxelles, Anvers et Gand. « Avec une flambée des prix de 9,4%, Gand est devenue la ville la plus chère du pays dans le segment des appartements neufs. C’est elle qui a enregistré, et de loin, l’inflation la plus importante. Anvers a, quant à elle, affiché une hausse des prix de 3,8%, légèrement inférieure à celle de l’année précédente (4,4%). Enfin, les prix sont restés stables à Bruxelles (+0,0%), signe possible d’un excédent d’appartements neufs dans certains quartiers », observe Deloitte.

Les loyers ont eux aussi augmenté, en particulier dans la région de Bruxelles-Capitale (+6%), où les appartements en location sont en augmentation. Si on la compare aux autres pays étudiés, la Belgique se trouve dans la moyenne européenne, du moins en termes de prix moyen de transactions (2.583 euros/m²).

En revanche, le Royaume affiche un prix au m² plus bas que ses voisins.

Source: Belga


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.983.766
  • Nombre
    de décès
    1.153.553
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    321.031
  • Nombre
    de décès
    10.810
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour