Retour en force de l’immobilier: l’été le plus chargé de tous les temps en Belgique

(Isopix)

Le marché immobilier belge ne connait pas la crise. Les achats de maisons et d’appartement ont progressé de 13% en août par rapport à l’an dernier, qui était déjà une année exceptionnelle pour le secteur.

Comme tous les secteurs, le marché immobilier a été à l’arrêt durant les mois de confinement. Avec 24% de transactions en moins au mois d’avril et près de 30% en moins en mai. Mais le mois de juin a inversé la tendance avec une augmentation de 8,5%, selon les notaires.

Après un mois de juillet relativement constant, les ventes d’appartements et de maisons sont reparties à la hausse avec un bond de 13%. Juillet et août forment le meilleur cru jamais réalisé en Belgique par le marché immobilier.

Différence régionale

La progression s’est toutefois répartie différemment sur le territoire, et Bruxelles a pris du retard le mois dernier:

  • Flandre +14,6% des transactions par rapport à août 2019
  • Wallonie +15,1%
  • Bruxelles -6,2%

Pas de quoi toutefois rattraper l’année 2019. Sur les 6 premiers mois de 2020, les ventes sont inférieures de 6,4%. Mais si le marché continue à se porter de la sorte, le coronavirus n’aura finalement eu que peu d’effets sur les achats.