La 5G en test au port d’Anvers

Le porte d’Anvers testera bientôt la 5G. ISOPIX

Orange va bientôt déployer un réseau 5G dans le port d’Anvers, avec une licence test. Les entreprises profiterons ainsi d’une connexion ultra-rapide. Le société de télécoms collabore avec le fournisseur chinois ZTE pour l’infrastructure.

A l’heure actuelle, aucune licence n’a été mise aux enchères pour déployer la 5G à des fins commerciales en Belgique. Ce qui n’empêche pas les opérateurs télécoms de procéder à des tests.

Parmi eux, Orange. L’entreprise souhaite déployer quatorze sites de couverture 5G, couvrant 150 kilomètres carrés dans et autour du port d’Anvers d’ici le mois d’avril.

Pour ce test, Orange s’associe avec le fournisseur chinois ZTE. ‘Cette coopération ne concerne que ce projet’, souligne Annelore Marynissen, la porte-parole de Orange. ‘Pour le déploiement plus large, nous ne savons pas avec quel fournisseur nous allons travailler’. Orange collaborera avec Proximus pour développer la couverture 5G. Le choix du fournisseur devra donc être validé par chacun des opérateurs.

Huawei dans le viseur

Ces derniers mois, les États-Unis ont attaqué des fournisseurs de réseaux chinois pour espionnage présumé pour le compte de Pékin. Le géant Huawei, actuel fournisseur d’Orange, a été jusqu’à présent la cible principale des mesures américaines. ZTE a été moins exposée.

Elle a toutefois été condamnée pour avoir commercé avec l’Iran. Une accusation qui ne pose pas de problème à Orange, ‘tant que l’entreprise respecte les réglementations’, précise la société de télécoms.