Isuzu Motors se rapproche de Volvo et s’attaque aux camions électriques

Isuzu Motors rachète l’activité UD Trucks de Volvo pour 2,3 milliards. Avec l’ambition de se faire une place sur le marché des camions électriques.

La société suédoise Volvo compte sur ce rachat pour se frayer une place dans le secteur du camion électrique. La concurrence est rude. Face à lui, on retrouve l’allemand Daimler, l’indien Tata Motors ou encore Dongfeng. De son côté, Isuzu entend s’attaquer au marché. L’entreprise japonaise n’était active que sur le secteur des petits et moyens camions diesel.

‘Isuzu Motors et le groupe Volvo croient fermement aux opportunités commerciales et au potentiel de synergie entre les deux groupes’, a déclaré Masanori Katayama, président d’Isuzu, rapporté par l’agence Reuters.

Un acteur bien implanté

La marque suédoise Volvo est déjà bien implantée dans le secteur. Elle représente le cinquième groupe mondial de fabrication de camions, présente dans 3 continents (Europe, Amérique et Asie). L’entreprise a déclaré que la transaction augmenterait son bénéfice d’exploitation de 208 millions de dollars, selon Reuters.

La transition vers les véhicules électriques représentent un enjeu majeur pour le secteur de l’industrie automobile. La demande croissante, couplée à la nécessité d’un transport moins polluant, demandent des investissements massifs dans le développement de technologies nouvelles. Telle est l’ambition de ce rapprochement entre les deux marques, qui tablent sur l’électrique et la conduite automatique.

Dans la foulée de ce nouveau partenariat, l’action Isuzu a pris 3% à la bourse de Tokyo.

Plus
Lire plus...
Marchés