Fuite de capitaux chinois en cours: 50 milliards de dollars en cryptomonnaie transférés à l’étranger

Xi Jinping – Li Xueren/Xinhua via AP

L’année dernière, 50 milliards de dollars en cryptomonnaie ont été transférés de la Chine vers d’autres pays. Cela sent la fuite de capitaux, et la cause serait à chercher dans la réglementation trop stricte du pays.

Les citoyens chinois sont autorisés à acheter 50.000 dollars en devise chaque année, selon la loi chinoise. Dans le passé, les investisseurs contournaient la loi via des flux de capitaux étrangers ou des investissements immobiliers. Mais le gouvernement a durci le ton et empêché ses contournements.

Une nouvelle voie

Selon Chainalysis, expert dans l’analyse des blockchains, les cryptomonnaies sont devenues la nouvelle solution pour ceux qui souhaitent investir de grosses sommes. ‘Au cours des douze derniers mois, l’économie chinoise a été durement touchée par la guerre commerciale et la dévaluation du yuan. Dans le même temps, nous constatons qu’environ 50 milliards de dollars de cryptomonnaies ont été déplacés de la Chine vers des adresses à l’étranger’, explique la firme.

Tous les transferts en cryptomonnaie vers l’étranger n’ont pas pour but la fuite de capitaux. Mais le montant sur les 12 derniers mois est si élevé qu’il est pratiquement sûr qu’une partie participe à une sorte de blanchiment d’argent pour contourner la loi.

Tether

Tether, une cryptomonnaie attachée à la blockchain Ethereum, semble être la plus souvent utilisée. Il s’agit d’un stablecoin, dont la valeur marchande fluctue moins. Et c’est certainement cette spécificité qui intéresse les investisseurs lors de leur transaction vers l’étranger.

‘Au total, 18 milliards de dollars en Tether ont déjà été transférés d’Asie de l’Est vers d’autres régions au cours des 12 derniers mois. Là encore, il est très peu probable que ce montant soit entièrement lié à la fuite des capitaux.’

Mineurs chinois

Une partie de ce flux financier peut être expliquée par l’importance des mineurs chinois. Ces derniers reçoivent des récompenses en cryptomonnaie pour le traitement des transactions et la création de devises digitale. Ils envoient ensuite leur récompense sur des bourses étrangères.

Le rapport indique aussi un lien direct entre les mouvements du Tether et les déclarations du gouvernement. En octobre, le président chinois Xi Jinping a déclaré qu’il soutenait cette blockchain en particulier.

Mais dans un même temps, la Chine freine des 4 fers sur la question des cryptomonnaies. Il s’agit d’une monnaie décentralisée, que le parti communiste ne peut pas contrôler. Il est d’ailleurs interdit d’organiser une collecte de fonds dans le but de créer une nouvelle cryptomonnaie.