Donald Trump annonce un plan d’urgence pour le secteur pétrolier

Isopix

Le président américain Donald Trump jure sur Twitter qu’il n’abandonnera jamais le secteur pétrolier. Tout en annonçant un plan d’urgence, l’Arabie saoudite se dit prête à prendre des mesures supplémentaires.

Alors que les prix du baril de pétrole américain flirtent à nouveau avec le zéro, le président américain Donald Trump ressent le besoin d’envoyer un nouveau tweet au monde. ‘Nous n’abandonnerons jamais la grande industrie américaine du pétrole et du gaz’, écrit-il. ‘J’ai demandé au ministre de l’énergie et au ministre des finances d’élaborer un plan qui libère des ressources afin que ces entreprises et ces emplois importants puissent être assurés pour l’avenir.’

Pendant ce temps, l’Arabie saoudite annonce qu’elle veut prendre des mesures pour assurer la stabilité du marché pétrolier. Le pays est ‘pleinement engagé à réduire sa production avec la Russie au cours des deux prochaines années’, rapporte le gouvernement dans un communiqué.

Le Bel20 chute

Au début du mois, l’OPEP, la Russie et d’autres pays producteurs de pétrole ont convenu de réduire leur production de près de 10 millions de barils par jour afin de faire monter les prix. Mais cela a eu peu d’effet.

Il n’en reste pas moins que les prix historiquement bas sont le résultat d’un effondrement de la demande, d’une offre élevée et de stocks saturés. Cela provoque beaucoup d’anxiété chez les investisseurs. Les turbulences du prix du pétrole ont entraîné les bourses dans le gouffre mardi. À Bruxelles, l’indice Bel20 a perdu 3,76 %.

Lire aussi: