La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern démissionne à la surprise générale : « Pas assez d’énergie, c’est aussi simple que cela »

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern annonce ce jeudi qu’elle démissionne.

Dans l’actu : Ardern, âgée de 42 ans, déclare lors d’une conférence de presse jeudi qu’elle n’a plus l’énergie nécessaire pour se présenter aux élections.

  • « J’ai tout donné pour être Première ministre, mais cela m’a aussi beaucoup pris », indique-t-elle. « Je sais ce que ce travail exige et je sais qu’il ne me reste pas assez de forces dans mon réservoir, … c’est aussi simple que cela. »
  • Son parti, le Parti travailliste de Nouvelle-Zélande, élira son successeur le 22 janvier. Le gagnant devra obtenir deux tiers des voix.
  • Si personne ne dispose d’un soutien suffisant le 22 janvier, la compétition se jouera entre les membres du parti. Le 7 février au plus tard, ce processus doit être achevé, a déclaré jeudi la Première ministre sortante.

Et maintenant ?

Les candidats potentiels pour le titre de Premier sont :

  • Chris Hipkins, ministre de l’Éducation
  • Megan Wood, ministre du Logement
  • Nanaia Mahuta, ministre des Affaires étrangères
  • Ministre de la Justice Kiripatu Allan
  • Michael Wood, ministre de l’Immigration

Noté : Le vice-premier ministre Grant Robertson, un proche allié d’Ardern, a déjà annoncé qu’il ne se présentera pas comme candidat.

Autre point important : les Néo-Zélandais se rendront aux urnes le 14 octobre 2023.

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20