Plus d’un millier de véhicules militaires américains vont débarquer à deux pas de la Belgique la semaine prochaine

La semaine prochaine, des centaines de chars et de véhicules blindés américains vont débarquer à Flessingue (Pays-Bas), à 50 kilomètres de la frontière belge. Une opération liée à la guerre en Ukraine.

Pourquoi est-ce important ?

Si la Russie souhaitait couper l'herbe sous le pied à l'OTAN en attaquant l'Ukraine, elle a surtout raffermi les liens entre ses États membres tout en provoquant son élargissement, avec les adhésions de la Suède et de la Finlande.

Dans l’actu : plus d’un millier de véhicules américains arrivent aux Pays-Bas.

  • La semaine prochaine, pas moins de 1.275 véhicules militaires américains débarqueront aux Pays-Bas via le port de Flessingue, en Zélande, dans le sud-ouest du pays.
  • Dans les prochaines semaines, ils se dirigeront vers l’est de l’Europe.

Le détail : pas une première.

  • Une fois arrivés à Flessingue, ces véhicules américains seront acheminés par la route, par le rail et par voie maritime vers la Pologne et la Lituanie, où ils resteront six mois.
  • Dans le cadre de cette opération, le site de transbordement du port de Flessingue a été classé comme objet militaire temporaire (TMO).
    • Cela signifie que le site est gardé de jour comme de nuit par des soldats néerlandais, précise Omroep Zeeland.
  • Selon un communiqué de presse du ministère néerlandais de la Défense, des soldats néerlandais aideront à soutenir le transport de cette brigade jusqu’au début du mois de février.
    • « Cela implique le déplacement de 1.275 véhicules, dont de nombreux chars M-1 Abrams, des véhicules de combat d’infanterie Bradley et d’autres équipements vers l’Europe de l’Est », a précisé le ministère.
  • Ce n’est pas la première fois que les États-Unis utilisent Flessingue pour y débarquer des véhicules militaires en nombre. En avril 2022, ils avaient déjà mené une opération similaire, en vue d’en envoyer en Pologne.

Contexte : renforcer le flanc est de l’OTAN.

  • Depuis le début de la guerre en Ukraine, la présence militaire sur le flanc est de l’OTAN a été renforcée, afin de rassurer la population et les dirigeants locaux et de décourager les (hypothétiques) velléités russes dans la région.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20