« L’aide à l’Ukraine n’est pas de la charité, c’est un investissement » : Zelensky ne croit pas si bien dire…

Le président ukrainien s’est adressé devant le Congrès américain à l’occasion de son premier voyage d’État depuis l’invasion de son pays. Il s’est clairement donné pour objectif de raviver la flamme de la solidarité avec l’Ukraine. Mais celle-ci n’est pas forcément désintéressée.

Pourquoi est-ce important ?

La plus grande crainte des Ukrainiens - et le plus grand espoir de Poutine - est une érosion du soutien occidental à l'Ukraine. Celui-ci se chiffre en dizaines de milliards de dollars pour les seuls États-Unis. Mais l'oncle Sam peut espérer d'intéressants retours de cet investissements.

Le contexte : "Freedom ain't free" aiment à répéter les Américains. Or, alors que leur pays - comme le reste du monde -traverse une période économique difficile, avec la hausse des prix de l'énergie et une inflation vertigineuse, il est aussi le fer de lance de l'aide militaire à l'Ukraine.

  • Le Congrès américain avait autorisé un total de 53 milliards de dollars d'aide militaire et civile en mai 2022. Quant aux envois de matériels, ils se sont encore diversifiés depuis, jusq
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20