L’aide militaire belge et européenne à l’Ukraine est-elle un don sans contrepartie ?

Après 10 mois de conflit, les pays de l’UE n’ont pas laissé tomber l’Ukraine : ils continuent à lui envoyer ce qu’ils peuvent pour soutenir son effort de guerre. Une aide qui se chiffre en millions, selon les capacités de chaque pays. Mais il ne s’agit pas là de dilapider de l’argent public en période de crise.

Pourquoi est-ce important ?

L'Ukraine dépend toujours de l'aide occidentale pour résister à l'invasion russe, mais la crise énergétique s'éternise et les dettes publiques se creusent dans de nombreux pays. Au risque de nourrir une certaine lassitude des populations, et de voir certains camps politiques remettre ces dons en question. Ce qui serait du pain bénit pour Poutine.

Une aide déductible

L'Union européenne à la rescousse : face à l'investissement sans précédent que représente l'aide humanitaire et militaire à l'Ukraine, l'UE a mis en place le fonds de la Facilité européenne pour la paix, qui couvrira toutes ses actions extérieures ayant des implications militaires ou dans le domaine de la défense et relevant de la politique étrangère et de sécurité commune.

  • Mis en place en avril 2021, le fonds dispose d'un plafond de 5 milliards d
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20