CRYPTORAMA: la ‘tueuse du dogecoin’, la fraude incontournable et autres infos cryptos Ă  ne pas manquer ce mardi

Montage / Unsplash / Shina Token / Isopix

#CRYPTORAMA🚁 Prenons de la hauteur sur l’actu crypto. Bon survol!

1. Cette crypto proclamĂ©e ‘tueuse de DOGE’ s’envole de 1800%… en 24h

Quelle sauvagerie! Le marchĂ© crypto prend des allures de combat de chiens. On savait dĂ©jĂ  que les clones du dogecoin se multipliaient rapidement et que leurs volumes d’Ă©change sur les bourses dĂ©centralisĂ©es comme Uniswap dĂ©fiaient les lois de l’apesanteur. Mais dans cette meute de cryptomonnaies enragĂ©es, une s’impose pour l’heure, la shiba inu, portant le nom de l’espĂšce canine symbolisant le DOGE. Ce token (ERC-20) qui fonctionne sur la blockchain Ethereum, proclamĂ© par ses dĂ©veloppeurs comme ‘DOGE killer’, s’impose actuellement dans le Top 20 des plus grandes capitalisations de marchĂ©, pesant plus de 20 milliards de dollars ! Il y a un mois, un SHIB s’Ă©changeait contre 0,00000010 $. Le jeton cote dĂ©sormais 0,00002865 $. InfinitĂ©simal ? Certainement, mais cela offre un rendement de 28.555 % Ă  quiconque a osĂ© y placer de l’argent sur la mĂȘme pĂ©riode.

2. Serena Williams et Jay-Z investissent dans le ‘Shopify des NFT’

La rencontre entre le sport, le hip-hop et les arts numĂ©riques. La joueuse de tennis / business woman Serena Williams et le chanteur / entrepreneur Jay-Z ont participĂ© Ă  la levĂ©e de fonds de Bitski, relaie le mĂ©dia CulturaBanx, tour de table emmenĂ© le venture capitalist Andreesen Horowitz. La place de marchĂ© californienne vise Ă  simplifier la crĂ©ation, l’achat et la vente de jetons non fongibles, les fameux NFT. Bitski, qui se prĂ©sente comme le ‘Shopify des NFT’, surfe ainsi sur la tendance financiĂšre. Nouvel Eldorado numĂ©rique pour certains, le marchĂ© des NFT enregistre une hausse de 55 % des ventes depuis 2020, passant de 250 Ă  389 millions de dollars. Cette phase d’investissement doit en tous cas soutenir les ambitions de Bitski de ‘rendre l’Ă©conomie NFT plus accessible aux crĂ©ateurs, aux marques et aux entreprises’.

3. Panda, le prédateur de vos portefeuilles cryptos

‘Les portefeuilles cryptographiques sont dĂ©sormais une cible aussi importante pour le vol en ligne que les comptes bancaires’, alertent les chercheurs de la firme de cybersĂ©curitĂ© Trend Micro. Ces derniers ont dĂ©couvert ‘Panda’, le nouveau malware qui s’attaque spĂ©cifiquement aux wallets, ainsi qu’aux informations d’identification de compte d’autres applications telles que NordVPN, Telegram, Discord ou encore Steam. ‘Avec plus de personnes entrant dans les cryptomonnaies et des valeurs de marchĂ© en hausse, cela ne fera que devenir une menace plus grande Ă  l’avenir’, ajoute Trend Micro. La cyberattaque commence par des messages de spam contenant une piĂšce jointe malveillante. Ce document utilise des scripts PowerShell, un langage de codage d’automatisation des tĂąches et de gestion de la configuration Microsoft, pour tĂ©lĂ©charger le logiciel Panda Stealer.

4. L’impunitĂ© pour les fraudeurs sĂ©vissant en Belgique ?

C’est l’histoire de quatre entrepreneurs Ă  succĂšs qui ont revendu leur « bĂ©bé » pour s’offrir une retraite mĂ©ritĂ©e, que nous raconte L’Echo, et qui ont perdu plus d’1 million d’euros dans une arnaque aux cryptomonnaies savamment menĂ©e. Ce genre de fraudes Ă  l’investissement promettant des rendements mirobolants prolifĂšre en Belgique, rappelle le quotidien financier. Mais les plaintes Ă  la police n’y changent pas grand-chose, les instructions judiciaires s’Ă©ternisent, et l’argent perdu n’est jamais recouvrĂ©. Les victimes se frottent au crime organisĂ©, avec des escrocs passĂ©s maĂźtres dans l’ingĂ©nierie sociale. Mais tant que les rĂ©gulateurs europĂ©ens et les autoritĂ©s judiciaires innovent moins rapidement que les fraudeurs, l’impunitĂ© risque de perdurer.

5. Cette start-up belge ‘blockchainise’ l’information sur les investissements durables

CrĂ©Ă©e par des vĂ©tĂ©rans de la technologie et de la banque, Yaax (mot maya signifiant Ă  la fois premier et vert) a pour ambition de promouvoir des micro-investissements locaux, Ă©thiques et durables. Les produits financiers verts et durables sont en plein essor. Pourtant, l’information n’est pas facilement accessible et les nouveaux labels Ă©thiques sĂšment la confusion chez les investisseurs individuels. Cette plateforme numĂ©rique tire parti de la blockchain pour tenter de mettre Ă  la portĂ©e de chacun tous ces produits de la finance ‘verte’: des vĂ©hicules d’investissement durable labellisĂ©s, europĂ©ens, verts, certifiĂ©s ESG ou intĂ©grĂ©s dans un instrument durable. En pratique ? La plateforme permet de rechercher dans sa base de donnĂ©es actions, obligations et autres fonds d’investissement en Europe pour en vĂ©rifier ‘la propretĂ©’.

Vous avez déniché une pépite sur la crypto ? Partageons-la!
Contactez-nous par courriel ou sur les rĂ©seaux via TwitterFacebook ou Linkedin.


Précédemment dans CRYPTORAMA:


NDLR: L’article #CRYPTORAMA mĂȘle curation et veille sectorielle; les informations y Ă©tant relayĂ©es ne reflĂštent donc pas forcĂ©ment celles de la rĂ©daction de Business AM.