#CRYPTORAMA: l’actu crypto à ne pas manquer ce mercredi

Montage / Sotheb’ys / Unsplash / HB Antwerp

#CRYPTORAMA🚁 Embarquement immédiat pour de l’info 100% crypto. Bon survol !

1. Ce diamantaire belge certifie ses pierres précieuses grâce à Bitcoin

La start-up HB Antwerp, jeune pépite créée début 2020 par des vétérans de l’industrie diamantaire avec l’ambition ‘d’exploiter la puissance de la technologie’ pour élever ‘le savoir-faire anversois vers de nouveaux sommets de perfection’, se distingue à nouveau. Toutes les étapes clés de la traçabilité de ses gemmes – de la mine au résultat final poli – seront désormais enregistrées de manière immuable sur une blockchain publique. Et non des moindres, l’entreprise s’appuyant sur le protocole Bitcoin. ‘Les clients pourront effectivement vérifier les informations sur la blockchain Bitcoin plutôt que de devoir passer par un tiers’, se félicite HB Antwerp.

2. Un Banksy à acquérir en cryptomonnaies, une ‘première mondiale’ pour Sotheby’s

Un bond dans la modernité pour l’une des plus anciennes maisons de vente aux enchères d’objets d’art et de collection. Sotheby’s annonce une nouvelle option de paiement ‘innovante’: le bitcoin (BTC) et l’ether (ETH) seront désormais acceptés pour l’acquisition d’art physique. Une étape ‘révolutionnaire’, revendique l’enseigne new-yorkaise qui s’est associée pour l’occasion à la plus grande cryptobourse américaine Coinbase. Cette association réunit ‘le plus grand perturbateur de la finance et l’un des perturbateurs les plus notables du monde de l’art’, insiste Sotheby’s, à savoir le street-artiste Banksy. Sa composition emblématique, Love is in the Air, sera proposée à la vente le 12 mai. Le prix est estimé entre 3 et 5 millions de dollars. Mais l’acheteur aura l’opportunité de l’acquérir avec entre 54 et 90 bitcoins au cours actuel.

3. La DeFI a le potentiel de transformer l’industrie financière, selon… la Fed

Un article de recherche publié par la Réserve fédérale de St. Louis, l’un des douze districts de la banque centrale américaine, s’est penché sur l’expansion de la finance décentralisée (DeFi) et le rôle d’Ethereum dans celle-ci. L’analyse a vraiment exploré les profondeurs de ce nouvel écosystème, laissant entendre que si les problèmes et les risques de sécurité pouvaient être résolus, cela pourrait entraîner d’énormes changements dans le secteur financier. ‘DeFi utilise des contrats intelligents pour créer des protocoles qui répliquent les services financiers existants d’une manière plus ouverte, interopérable et transparente’, souligne l’auteur, saluant également son efficacité et son accessibilité.

.

4. Minage de cryptomonnaies bientôt interdit ?

L’insatiable et énergivore industrie du bitcoin inquiète les décideurs politiques de par le monde. Une proposition de loi instaurant un moratoire de trois ans dans l’État de New York vient d’atterrir sur la table du Comité sénatorial de conservation environnementale, rapporte le site spécialisé Cointelegraph. En pratique, cette mise à l’arrêt immédiate du minage de cryptomonnaies vise à amoindrir l’impact de cette activité alimentée localement par les énergies fossiles mais la législation propose d’instaurer un contrôle réglementaire plus strict des ‘mines’, avec un audit énergétique et environnemental obligatoire. Argument massue de la proposition: les émissions de gaz à effet de serre de ce secteur crypto hypothèquent d’emblée les efforts mis en oeuvre dans le Climate Leadership and Community Protection Act adopté en 2019 et qui vise 100% d’électricité sans émissions d’ici 2040 ainsi que 22 millions de tonnes de réduction de carbone grâce à l’efficacité énergétique.

5. Hommage au pionnier du bitcoin, que certains considèrent même comme l’inventeur mystère

L’informaticien Hal Finney était le premier destinataire de la transaction originelle sur Bitcoin, et son influence sur l’univers de la crypto se fait encore sentir aujourd’hui. Finney a été l’une des premières personnes à répondre au message de l’inventeur pseudonyme de la première cryptomonnaie Satoshi Nakamoto sur le forum historique des cypherpunks. Certains pensent toujours qu’il était justement l’inventeur mystérieux se cachant derrière le bitcoin. Ce pionnier aurait eu 65 ans s’il n’était pas décédé d’une sclérose latérale amyotrophique (SLA) en 2014. Sa femme a publié une photo de Hal qui s’entraînait à l’époque pour courir un marathon. Un cliché largement partagé par la communauté crypto en hommage.

Vous avez déniché une pépite sur la crypto ? Partageons-la!
Contactez-nous par courriel ou sur les réseaux via TwitterFacebook ou Linkedin.


Précédemment dans CRYPTORAMA:


NDLR: L’article #CRYPTORAMA mêle curation et veille sectorielle; les informations y étant relayées ne reflètent donc pas forcément celles de la rédaction de Business AM.