Coronalert: téléchargée 2 millions de fois, l’appli est désormais un facteur clé du dépistage

Coronalert

L’application belge Coronalert a déjà été téléchargée 2 millions de fois. Cela signifie qu’un Belge sur trois qui possède un smartphone utilise l’application. 

Le Comité interfédéral ‘Testing & Tracing’ avait annoncé que l’application était en cours d’amélioration, et le franchissement de ce nouveau plafond de 2 millions de téléchargements est là pour le confirmer.

L’amélioration la plus appréciée: l’utilisateur peut désormais lier directement ses résultats de dépistage dans l’application. Cette fonctionnalité était déjà disponible auparavant, mais elle n’était accessible qu’aux médecins et aux laboratoires. 

Grâce à ces modifications, les personnes testées reçoivent désormais un code avec lequel elles peuvent elles-mêmes ajouter leurs résultats dans l’application pour améliorer la qualité du tracing. Ceux qui n’utilisent pas l’appli recevront également un SMS avec un code les invitant à télécharger Coranalert pour y ajouter leurs résultats. 

Le message contiendra également un lien vers un formulaire sur le site web de Coronalert. Si vous le remplissez, il est préférable de garder votre carte d’identité à portée de main. En effet, il vous sera aussi demandé de rentrer votre numéro de registre national.

La nouvelle stratégie de dépistage, qui prévoit de tester à nouveau les personnes qui ont été en contact avec des sujets définis comme ‘ un haut risque de contamination’, sera également intégrée dans l’appli. Si vous êtes un contact à haut risque, vous recevrez un code d’activation par SMS vous invitant à prendre rendez-vous pour un dépistage.  

Ces nouvelles adaptations devraient faciliter considérablement  la stratégie de dépistage et réduire la charge administrative des médecins.