Comment s’y retrouver dans un marché en pleine tourmente? Les précieux conseils de Jim Cramer

Jim Cramer, spécialiste en investissement, donne ses astuces pour s’y retrouver sur des marchés en lambeaux, et pour évaluer les perspectives.

Depuis le début de l’année, les marchés boursiers sont en baisse, et avec la hausse des taux d’intérêt de la part de la Fed, la baisse devrait encore continuer un certain temps. A côté de cela, l’inflation, la guerre et encore ce covid qui paralyse la Chine, sont également une mauvaise perspective pour les marchés. Dans cette tourmente, comment les investisseurs peuvent-ils voir clair?

Jim Cramer, fameux investisseur et présentateur d’une émission sur l’investissement sur les ondes de CNBC, indique qu’il faut « acheter avec discernement et être curieux ». C’est-à-dire ? « Il est difficile d’être curieux. Mais sur le long terme, la curiosité tend à être un bien meilleur pari que la panique. À l’heure actuelle, je pense qu’un esprit curieux achèterait des actions de manière sélective, au lieu de les vendre sans discernement », analyse-t-il.

Comment choisir avec discernement?

Une piste classique qu’empruntent de nombreux investisseurs, à savoir suivre des fonds indexés (fonds négociés en bourse constitués d’actions représentant tel ou tel indice boursier, comme le Bel20 ou le S&P 500) est devenue moins lucrative, comme ces indices sont pour la plupart en berne depuis le début de l’année. Dans ce sens, Cramer propose de choisir avec discernement, donc. Mais sur quoi faut-il se baser pour faire sa sélection, et pour évaluer le sentiment futur du marché?

  • La valeur de l’entreprise : Pour Cramer, dans un contexte d’inflation et où la Fed augmente les taux d’intérêt, peut-être de manière agressive, il faut se concentrer sur des entreprises qui s’en sortent bien lorsque l’inflation est élevée et que l’activité ralentit. Dans ce cas de figure, il fait notamment référence à l’énergie, la pharma et la finance.
  • L’après-Ukraine et après-confinement en Chine : Ces deux pressions sur les prix ne sont, en principe, pas éternelles. Lorsque la situation se déliera, Nike et Starbucks seront notamment les grands gagnants, plaide-t-il.
  • L’inflation : Pour Cramer, l’inflation n’est pas si profondément ancrée dans le marché. « Lorsque seuls le pétrole et le gaz naturel continuent d’atteindre de nouveaux sommets, peut-être que cette inflation est plus facile à battre que la plupart des gens ne le prévoient ».
  • Les revenus des entreprises : Il ajoute encore qu’il faut également faire attention aux revenus des entreprises, comme jauge pour savoir si l’entreprise s’en sort bien ou non.

Baisse du marché – l’opportunité pour acheter?

Cramer estime également qu’en ce moment, comme les prix sont en baisse, il s’agit d’une opportunité pour les investisseurs d’acheter des actions à bas prix, pour ajouter l’une ou l’autre chose à leur portefeuille.

« Si vous avez suffisamment de liquidités en réserve, le marché fait des soldes sur tout, y compris sur d’excellentes actions avec de bons rendements et d’excellentes perspectives qui vont battre les bénéfices », clame-t-il.

Plus qu’à bien choisir, et faire preuve de curiosité et de discernement.


Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20