De 250.000 à 10.000 dollars : comment les « experts » ont eu tout faux (ou presque) sur le Bitcoin

Ces dernières années, les prévisions sur le cours du Bitcoin en 2022 sont allées de bon train. Tout a été dit, des montants de 10.000 dollars jusqu’à 1 million. Le bilan est dur pour ces « experts » qui se sont presque tous plantés.

Pourquoi est-ce important ?

L'année 2022 a marqué le début d'un nouvel hiver cryptographique, avec la chute d'entreprises de premier plan comme FTX et la chute spectaculaire de la valeur des cryptomonnaies. Les événements de l'année ont pris de nombreux investisseurs par surprise et ont rendu la tâche de prédire le prix du Bitcoin d'autant plus difficile.

Le détail : Ce sont les plus pessimistes qui ont eu le nez creux. En effet, le Bitcoin est passé de plus ou moins 50.000 à 16.800 dollars, soit une baisse de 66,78%, en un an.

  • 250.000 dollars : L’investisseur américain de la Silicon Valley et fondateur de Draper Fisher Jurvetson, Tim Draper estimait en 2018, que le Bitcoin allait monter jusqu’à 250.000$ en 2022. Il a été recontacté par CNBC concernant cette prédiction. Il estime que sa prédiction des 250.000 dollars est toujours bonne, mais qu’elle arrivera dans six mois. Rendez-vous au mois de juin pour faire le bilan.
  • 200.000 dollars : C’est ce que prédisait l’influent cabinet d’analyste FSInsight dans une note, en février 2022. Sean Farrell, responsable de la stratégie des actifs numériques, expliquait que « cela est dû au fait que le marché des capitaux traditionnels a également découvert l’industrie des cryptomonnaies ».
  • 100.000 dollars : C’est ce que prédisait Nayib Bukele, le président du Salvador. Pour M. Bukele, le fait de se tromper fait plus partie d’un espoir que d’une analyse. En effet, ce dernier a fait du Bitcoin la monnaie officielle du pays et par conséquent espérait la voir exploser pour son bien qu’il fait passer pour celui du Salvador.
  • 75.000 dollars : Cette prédiction de janvier 2022 par Guido Buehler, PDG de la cryptobanque suisse Seba est beaucoup plus près de la réalité que les précédentes, mais pourtant si loin. Le Bitcoin était à 42.000 dollars à l’époque et M. Buehler pensait que l’arrivée d’investisseurs institutionnels allait pousser le cours vers le haut. Cette augmentation de 78,57% est très loin de la chute de 66,78% que l’on a vécu réellement.
  • 10.000 dollars : Un poil trop pessimiste, cette prédiction est cependant la plus proche de la réalité. La prédiction de Barry Bannister de Stiffel, une banque d’investissement aux États-Unis, était une chute de 75%. Selon lui, les raisons étaient surtout les rapports de force entre le Bitcoin d’un côté, l’or, le dollar américain et les actions de l’autre.

La leçon : Méfions-nous des prévisionnistes. La réalité dépasse souvent toutes les analyses avec la volatilité du Bitcoin et des cryptos.

  • Tout d’abord, les prévisionnistes ont un réel intérêt derrière cela.
    • Un intérêt économique : la plupart possédant des Bitcoins, ils veulent inciter les gens à en acheter dans le but d’en faire gonfler la valeur et donc, in fine, de gagner de l’argent.
    • Un intérêt marketing : Quoi qu’il arrive, avec de telles déclarations, ils vont faire parler d’eux. Et si ces dernières se révèlent justes, ils gagneront en crédibilité.
  • Cathie Wood prédit par exemple que le Bitcoin atteindra le million de dollars pour 2030. Celle qu’on appelle la grande prêtresse des cryptos outre atlantique déclarait : « On a besoin de se confronter à des crises, tout d’abord pour voir qui survit. Mais aussi pour tester l’infrastructure et les thèses. Nous pensons encore une fois que le Bitcoin s’en sortira très bien ». C’est le genre de déclarations qui nous donnent envie d’investir dans le Bitcoin tant qu’il est dans le creux.
  • Il y a aussi la prédiction de Goldman Sachs, et c’est plus surprenant. Dans le rapport, Zach Pandl, spécialiste de l’échange mondial de devises et des marchés émergents auprès de Goldman Sachs expliquait que le Bitcoin pourrait petit à petit prendre des parts de marché à l’or jusqu’à atteindre les 100.000 dollars en 2026. Cette prédiction se basait sur le fait que de 2019 à 2021, le Bitcoin faisait de meilleures performances que l’or et les actions.
  • À cela, on peut rajouter la volatilité des cryptomonnaies à laquelle le Bitcoin n’échappe pas. Le Bitcoin (et les autres cryptomonnaies) n’est pas stable. Après une explosion en 2020 (jusqu’à 26.500 dollars) et un pic en 2021 (64.400 dollars en novembre 2021), la chute a été brutale en 2022 (16.893 dollars en fin 2022) et la monnaie n’a jamais su se stabiliser.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20