Comité de concertation : pas de confinement, mais des règles spécifiques

Alexis Haulot / Isopix

Face aux chiffres qui ne cessent de progresser, les politiques ont dû faire des choix difficiles. Insuffisants, pour beaucoup d’experts. Beaucoup souhaitaient un confinement plus strict.

Toutes les mesures valent pour un mois (jusqu’au 19 novembre) et prennent effet dès aujourd’hui. ‘Mais la durée des mesures sera évidemment déterminée par les chiffres’, annonce le Premier ministre, Alexander De Croo.

Ce qui n’a pas changé

  • Les écoles restent ouvertes (primaires et secondaires).
  • Pas de vente d’alcool après 20 heures.
  • Couvre-feu entre minuit et 5 heures.
  • Cafés et restaurants restent fermés.
  • Un contact d’une personne en dehors du foyer.
  • Le télétravail est obligatoire quand il est possible.

‘Ce que nous faisons, c’est créer une protection pour soutenir les hôpitaux, notre économie et notre bien-être social’.

Ce qui change

  • Transports en commun : la fréquence sera augmentée aux heures de pointe pour éviter la cohue. Des bus de compagnies privées seront réquisitionnés sur les principales lignes de fréquentation. Elio Di Rupo pousse à éviter les transports en commun quand c’est possible.
  • Événements privés (religieux, associatifs, culturels…) : maximum 200 personnes si distance de sécurité de 1,5 mètre. Si cette distance n’est pas possible, maximum 40 personnes.
  • Les parcs d’attractions sont fermés. Les parcs animaliers en plein air ne sont pas concernés.
  • Sport: pas de public dans les compétitions professionnelles. Le sport amateur sera à l’arrêt (compétitions et matches). Exception pour les moins de 18 ans.
  • Universités et hautes écoles: 20% des cours en présentiel, 80% à distance, à l’exception des Bac1, des stages, des travaux pratiques qui doivent être préservés.

‘Aucune règle ne peut battre le virus. Ce n’est que notre comportement collectif qui le fera. On doit être une équipe de 11 millions de Belges’, a appuyé le Premier ministre.

Elio Di Rupo, le ministre-président, a déjà annoncé qu’il aurait une réunion avec son gouvernement. Pour voir si des mesures supplémentaires peuvent être prises au niveau de la Région ou des provinces.