Alibaba, Baidu, JD.com : pourquoi les Big Tech chinoises peuvent s’attendre à bientôt recevoir des dollars à foison

Les grandes entreprises technologiques chinoises sont susceptibles d’à nouveau susciter l’intérêt des investisseurs dans un futur assez proche, estime un gestionnaire d’investissements américain. Deux événements récents pourraient expliquer ce phénomène.

Pourquoi est-ce important ?

Depuis quelques semaines, la Chine semble se diriger vers une sortie de sa très stricte politique "zéro Covid". Qui dit déconfinement dit relance de l'économie. Et qui dit relance de l'économie dit opportunités d'investissements.

Dans l’actu : les Big Tech chinoises redeviennent attractives.

  • Selon le gestionnaire d’investissements américains KraneShares, les entreprises technologiques chinoises telles que Baidu, Alibaba ou JD.com peuvent s’attendre à voir les investisseurs institutionnels accourir auprès d’elles.
  • Cela s’explique principalement par deux facteurs :
    • Une récente décision du superviseur des audits des entreprises cotées aux USA.
    • Le progressif déconfinement de la Chine.

Le détail : deux explications.

  • Interrogé par CNBC, Brendan Ahern, directeur des investissements chez KraneShares, a indiqué que « des dollars d’investissements » allaient revenir dans les Big Tech chinoises.
  • D’une part, il a souligné l’importance d’une récente décision du Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB).
    • La semaine dernière, cet organisme de surveillance américain a annoncé avoir obtenu pour la première fois l’autorisation d’inspecter les comptes des entreprises chinoises.
    • Sans ce feu vert, une centaine d’entreprises chinoises couraient le risque d’être retirées de la bourse américaine d’ici 2024.
      • A priori, il n’en sera donc rien.
    • « Cela permettra aux investisseurs institutionnels de revenir. Ils avaient très peur de ce risque de radiation, c’est pourquoi ils sont restés à l’écart”, a expliqué Ahern. “Ces géants de l’internet sont vraiment là où les investisseurs veulent investir en ce qui concerne la Chine”
  • D’autre part, la fin de la politique zéro Covid et le retour de la croissance attendu en Chine vont booster ces Big Tech.
    • “Le gouvernement chinois a en fait besoin de ces sociétés, ce qui explique pourquoi nous avons constaté un recul de certains des contrôles réglementaires que nous avons connus en 2021”, a indiqué Ahern.

Encore faut-il que le déconfinement se passe bien

Et maintenant : gare à l’excès d’enthousiasme.

  • Le responsable de KraneShares a précisé qu’il était encore trop tôt pour que cet afflux de capitaux soit effectif. Cela pourrait prendre des mois, a-t-il prévenu.
  • Il faut en effet se montrer prudent. L’un des principaux moteurs des Big Tech chinoises étant le déconfinement du pays… on ne peut jurer de rien.
  • Comme nous vous l’expliquions hier dans un autre article sur le sujet, certaines craintes subsistent. Si la Chine fait sauter les mesures trop vite, il y a fort à parier qu’il y aura des résurgences du Covid.
    • Pour l’instant, les autorités font de gros efforts en matière de vaccination et accroissent le nombre de lits de soins intensifs et l’approvisionnement en médicaments. De sorte à gérer la montée des cas sans devoir réinstaurer des mesures fortes.
    • Toutefois, ces dernières années nous ont montré que la Chine restait un État autoritaire, et que Pékin pouvait se montrer très peu regardant à l’impact de ses décisions sur tel ou tel pan de son économie.

Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20