Biden lance une enquête sur l’origine du covid-19, et toutes les informations seront déclassifiées

Le président américain Joe Biden a chargé les services de renseignements d’enquêter sur l’origine du Covid-19. Deux théories sont favorisées : une origine animale ou une diffusion accidentelle depuis un laboratoire chinois. Selon Biden, les deux scénarios sont tout aussi plausibles. Une annonce qui a provoqué la colère de la Chine.

Joe Biden a déclaré lors d’une conférence de presse qu’il avait demandé, plus tôt cette année, un rapport ‘sur l’analyse la plus récente des origines de Covid-19, y compris s’il provenait d’un contact humain avec un animal infecté ou d’un accident dans un laboratoire’, selon la CNBC.

  • ‘Les services de renseignement américains ont élaboré deux scénarios probables, mais ne sont pas encore parvenus à une conclusion définitive sur cette question’, a expliqué le président américain.
  • ‘J’ai maintenant demandé aux services de renseignement de redoubler d’efforts pour collecter et analyser les informations susceptibles de nous rapprocher d’une conclusion définitive, et de me faire rapport dans les 90 jours’, précise-t-il.

Karine Jean-Pierre, attachée de presse adjointe de la Maison Blanche, ne promet toutefois pas que le rapport sera rendu public. Toutefois, le Sénat, peu après cette déclaration, a adopté à l’unanimité un projet de loi obligeant les services de renseignement de déclassifier toutes les informations sur les origines de la maladie. Et cela comprend notamment les informations sur la théorie d’une fuite de laboratoire.

Théorie du complot

L’idée selon laquelle le coronavirus aurait été créé par l’homme et aurait été libéré accidentellement d’un laboratoire a dans un premier temps été considérée, par la plupart des médias, comme une théorie du complot. Toutefois, ces derniers mois, cette hypothèse a reçu de plus en plus d’attention.

  • Le Dr Rochelle Walensky, directrice des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), a récemment déclaré devant le Sénat qu’une fuite d’un laboratoire restait ‘définitivement’ possible.
  • Le site web des CDC déclare également que bien que la source exacte de la pandémie soit toujours inconnue, ‘nous savons que le virus provenait à l’origine d’un animal, probablement une chauve-souris.’

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), par contre, refuse catégoriquement l’hypothèse selon laquelle la pandémie aurait débuté par une fuite d’un laboratoire. Dans un rapport datant de mars, il est indiqué qu’il était ‘extrêmement improbable’ que le virus soit entré en contact avec la population de cette manière.

Mais ce rapport a été fortement critiqué par les scientifiques qui ont déclaré que l’OMS privilégiait l’hypothèse de l’origine animale dans ses enquêtes, au détriment du scénario d’un accident en laboratoire.

Le laboratoire

Le Covid-19 a été découvert près de la ville de Wuhan, dans la province d’Hubei. L’Institut de virologie de Wuhan, qui étudie les coronavirus, attire énormément d’attention sur lui depuis le début de la pandémie.

Mais les recherches se sont davantage concentrées sur ce laboratoire lorsque le Wall Street Journal a rapporté que trois chercheurs étaient tombés malades avec les mêmes symptômes que le Covid-19 en novembre 2019, soit peu de temps avant que les premiers cas de virus soient signalés. Le journal cite un rapport du renseignement américain non divulgué auparavant.

Les derniers rapports, notamment de l’OMS, n’ont pas impacté ‘la décision de Biden d’ordonner une enquête supplémentaire de 90 jours’, a expliqué l’attachée de presse adjointe. ‘Rien n’a changé’, a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse quotidienne. ‘C’est juste une continuation de l’étude sur laquelle le président s’est concentré.’

Résistance chinoise

Jusqu’à présent, les efforts des États-Unis pour déterminer la véritable origine de la pandémie se sont heurtés à l’opposition du gouvernement chinois. Les autorités chinoises ont restreint l’accès au laboratoire de Wuhan et ont refusé de transmettre les carnets de bords des scientifiques.

La Maison Blanche affirme que la Chine n’a pas été ‘totalement transparente’ dans l’enquête mondiale sur la source de Covid-19. Une enquête complète est nécessaire pour faire la lumière sur la véritable origine du coronavirus.

‘Nous devons aller au fond des choses, quelle que soit la réponse’, a déclaré cette semaine Andy Slavitt, conseiller principal sur la pandémie à la Maison Blanche. ‘Nous avons besoin d’un processus totalement transparent de la part de la Chine, nous avons besoin de l’aide de l’OMS dans ce domaine, et nous n’avons pas l’impression de l’avoir maintenant.’

La Chine n’a pas tardé à répondre à ces propos. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a rappelé les conclusions de l’OMS, la qualifiant ‘d’officielle, formelle et scientifique’. Et d’ajouter, ‘cette fois, les États-Unis tentent d’utiliser les services de renseignement pour mener une soi-disant enquête […] mais l’histoire sombre du renseignement américain est connue depuis longtemps par le monde entier’. Le porte-parole accuse directement les Etats-Unis de ‘propager les théories du complot et la désinformation’.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20