Un casque de réalité mixte, et après ? Ne vous attendez pas à grand-chose d’Apple en 2023

Après nous avoir régalés en annonces de produits en 2022, Apple pourrait se montrer beaucoup plus avare cette année, tout en étant moins inspiré. Les annonces prévues pour 2023 devraient en effet se résumer à de simples mises à niveau. À une exception près.

La routine

Incontournable, l’iPhone aurait évidemment droit à une mise à niveau cette année. Une édition 2023 en demi-teinte puisque, au-delà de quelques améliorations ici et là, il ne faut pas s’attendre à une révolution. Les nouveautés apportées pourraient malgré tout pousser l’entreprise à augmenter ses prix.

Même son de cloche pour les autres produits qui seraient annoncés cette année. D’ailleurs, leur nombre devrait être limité. On peut ainsi s’attendre à une mise à jour du MacBook Air, ainsi qu’à une version révisée de l’Apple Watch, Mac mini et Pro, ainsi que des iPad, mini et Air.

Une mise à jour de l’Apple Silicon est également possible.

Rien de très excitant au programme donc, d’autant plus que les design devraient rester sensiblement les mêmes. Dans un contexte peu favorable, cela pourrait se traduire dans les résultats financiers de l’entreprise.

Un premier casque de réalité augmentée et virtuelle

La firme de Cupertino pourrait malgré tout créer l’émoi en juin prochain, avec l’annonce de son premier casque de réalité augmentée et virtuelle.

Une première mouture qui devrait présenter des caractéristiques haut de gamme et supplanter les autres acteurs du secteur. On peut d’ailleurs s’attendre à ce que ce casque de réalité mixte soit destiné à un public de niche en raison de son prix.

Ainsi, au-delà des gros titres et tests de spécialistes et passionnés, ce produit ne devrait pas se retrouver dans les mains de monsieur et madame Tout-le-monde et être rapidement relégué au second plan.

2024, une année charnière

Une année plutôt maussade attend ainsi les aficionados d’Apple, mais qu’ils se rassurent, ce ne serait qu’un mauvais moment à passer. Des annonces beaucoup plus intéressantes devraient les attendre en 2024.

  • Une version abordable des écouteurs sans fil du constructeur est attendue pour l’année prochaine. Avec ses AirPods « Lite » à moins de 100 $, Apple réaffirmait son ambition de se développer sur le secteur du milieu de gamme.
  • En parallèle, son casque audio AirPods Max aurait droit à une mise à niveau.
  • Dans le même ordre d’idée, une nouvelle version de l’Apple Watch Ultra, le modèle ultra premium de montre connectée dévoilée en 2022 et qui s’adresse aux sportifs, serait dans les cartons de l’entreprise à la pomme.
  • L’iPad Pro pourrait enfin bénéficier d’un écran OLED.

Mais 2024 devrait surtout marquer la confirmation de la nouvelle stratégie d’Apple en matière de composants. Dans sa quête d’indépendance et de contrôle, la firme de Cupertino devrait en effet se défaire de son fournisseur Broadcom pour la conception et la fabrication des puces Bluetooth et Wifi de ses iPhone.

Des tâches dont Apple souhaiterait désormais s’occuper. L’entreprise aurait même pour objectif d’élaborer des puces qui proposeraient à la fois le Bluetooth, le Wifi et la 5G, mais cela lui prendra certainement plus de temps.

Autre aspect sur lequel Apple souhaiterait avoir plus de contrôle : les écrans de ses produits. La firme de Cupertino aurait en effet pour projet de se défaire de ses principaux fournisseurs que sont Samsung Display et LG Display pour élaborer et fabriquer ses propres écrans destinés à ses Apple Watch dans un premier temps, puis aux iPhone.

Apple en profiterait pour passer à la technologie d’affichage microLED qui offre, entre autres, des couleurs plus vives, des noirs toujours plus profonds et une luminosité accrue.

De belles économies en perspectives ? L’un des avantages de fabriquer ses propres composants en interne est que l’entreprise ne devra pas payer de fournisseurs et ainsi générer des économies. Mais ces dernières pourraient malgré tout s’avérer limitées dans certains cas puisqu’Apple devra toujours payer des royalties sur certaines technologies utilisées pour élaborer ses puces notamment.

Évidemment, l’agenda d’Apple pourrait subir des modifications, de sorte que certains projets pourraient être repoussés. Dans tous les cas, si cette année s’annonce en demi-teinte, Apple nous réserverait encore bien des surprises. Ne serait-ce que sa voiture électrique – qui se fait encore fortement désirer –, mais aussi cette histoire de MacBook à écran tactile.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20