Bientôt un MacBook à écran tactile ? Steve Jobs se retournerait dans sa tombe

« Vous pouvez fusionner un grille-pain et un réfrigérateur, mais ça ne va sans doute pas plaire à l’utilisateur », voilà la vision qu’avait Steve Jobs en 2012 des ordinateurs hydrides, mi-PC, mi-tablette.

L’actualité : Apple préparerait un MacBook à écran tactile pour 2025.

  • Des ingénieurs de l’entreprise seraient « activement impliqués » dans le développement d’un tel projet, affirme le journaliste Mark Gurman de Bloomberg, souvent bien informé.

Le détail : pour l’heure, on ne sait évidemment pas grand-chose de ce à quoi pourrait ressembler cet appareil, si ce n’est qu’il conserverait une forme classique, avec un clavier et un pavé tactile.

  • À l’image de l’iPad, l’écran tactile du MacBook serait compatible avec des « gestes », des raccourcis.

Une chose est sûre, si ce projet venait à se concrétiser, il marquerait un tournant dans l’histoire d’Apple, et plus particulièrement dans l’héritage de Steve Jobs.

Zoom arrière : au cours des dernières années, alors que les autres constructeurs tentaient l’expérience, Apple s’est régulièrement positionné contre les ordinateurs à écran tactile.

  • Steve Jobs lui-même n’avait de cesse de critiquer ce type de conception, affirmant que ça allait à l’encontre de l’ergonomie pour les utilisateurs. « Après une courte période de temps, vous commencez à fatiguer et après une période plus longue, votre bras a envie de tomber. Cela ne fonctionne pas, c’est une catastrophe ergonomique », avait-il lancé en 2010.

« Nous avons fait des tonnes de tests sur ce sujet, et il s’avère que ça ne fonctionne pas. Les surfaces tactiles ne veulent pas être verticales. »

Steve Jobs

Un revirement pas si surprenant finalement

Comme le veut l’adage, « seuls les imbéciles ne changent pas d’avis ». Apple aurait donc raison de revoir sa position vis-à-vis des ordinateurs à écran tactile, même si cette conception n’a pas encore été fortement adoptée par le grand public.

  • Ce ne serait en tout cas pas la première fois que la firme de Cupertino revient sur ses paroles.
  • Il fut un temps, Steve Jobs lui-même assurait qu’Apple ne ferait jamais de téléphone.

Ainsi, si Apple venait à proposer un ordinateur à écran tactile, pourrait-on y voir un nouvel affront à la mémoire de Steve Jobs – comme aiment à le penser ses adorateurs – ou un simple aveu d’opportunisme de sa part ?

À moins qu’Apple soit tout simplement conscient que les temps changent et que ce qui était vrai il y a 10 ans ne l’est plus forcément aujourd’hui. On peut également imaginer que la concurrence lui a montré qu’il avait tort et que le concept fonctionne.

Le fait est que ces dernières années, la firme californienne n’a pas eu peur de prendre du retard par rapport à ses concurrents, afin de proposer des produits au moment opportun, lorsque les nouvelles technologies étaient suffisamment matures.

On peut imaginer qu’Apple pense que c’est désormais le cas avec les écrans tactiles pour PC.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20