En quête d’indépendance, Apple fabriquera ses propres écrans à compter de 2024. Un coup dur pour Samsung

Les montres connectées de la firme américaine seraient les premiers produits à profiter des écrans fabriqués en interne par Apple.

Pourquoi est-ce important ?

Samsung – et dans une moindre mesure, LG – fournit Apple en écrans pour divers de ses produits. Si la firme de Cupertino prenait ses distances, cela voudrait dire que sa consœur sud-coréenne perdrait un important client.

L’actualité : Apple cherche à gagner en indépendance en fabriquant plus de composants en interne. Un désir qui comprend les écrans de ses appareils, rapporte Bloomberg, sur base de plusieurs sources proches du dossier.

Le détail : la firme à la pomme en profiterait également pour introduire une nouvelle technologie d’affichage sur ses appareils, le microLED.

  • Apple entamerait cette nouvelle ère en remplaçant les écrans de ses montres haut de gamme d’ici la fin de l’année prochaine.
    • L’Apple Watch Ultra, son nouveau modèle destiné aux sportifs, serait la première à en profiter. Des tests seraient déjà en cours.
  • D’autres produits suivront par la suite, notamment l’iPhone.
  • Les avantages de cette technologie par rapport à l’actuelle OLED comprennent des couleurs plus éclatantes encore, des noirs profonds, ainsi qu’une luminosité accrue.

En perspective : ce projet s’inscrit dans un effort plus large d’Apple visant à gagner en indépendance en remplaçant ses composants externes par des versions fabriquées en interne.

  • Apple a déjà commencé avec les processeurs de ses ordinateurs. Exit les modèles d’Intel, place aux Apple Silicon. Une nouvelle stratégie payante qui a fait mal à son précédent fournisseur.
  • La rumeur veut que l’entreprise poursuive dans cette voie en fabriquant les prochaines puces de l’iPhone, prenant ainsi ses distances avec Qualcomm, d’ici fin 2024 ou début 2025.
  • En agissant ainsi, Apple profiterait de plus de contrôle sur la conception, mais aussi sur les capacités de ses produits.

Un coup dur pour Samsung

Le projet d’Apple de se débarrasser des intermédiaires pour la fabrication de ses écrans portera forcément un coup aux affaires de Samsung Display, la branche spécialisée du géant sud-coréen, ainsi qu’à LG Display, ses deux actuels principaux fournisseurs d’écrans.

  • Les actions de LG Dispaly ont déjà chuté de 2,9% en bourse, après la révélation de Bloomberg.
  • Quant à Samsung, ses actions ont réduit la plupart de leurs gains lors des échanges à Séoul.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20