Samsung s’attend à un effondrement de 69% de ses bénéfices, signe d’une mauvaise santé du secteur de la tech

Si les péripéties d’Apple en bourse monopolisent l’attention des investisseurs, son principal concurrent, Samsung, s’avère plus représentatif de la bonne santé – ou non – du secteur de la tech dans sa globalité.

L’actualité : le fabricant sud-coréen s’attend à une baisse de 69% de ses bénéfices pour le dernier trimestre 2022.

  • Un effondrement lié à une forte baisse de la demande au sein de ses principales activités que sont les puces mémoires et les smartphones.
  • Une demande moindre qui montre l’ampleur du ralentissement technologique général après les pics enregistrés durant la pandémie de coronavirus, souligne le Wall Street Journal.

Le détail : si Samsung va mal, c’est que le monde technologique souffre.

  • Le sud-coréen est en effet considéré comme un indicateur de la santé du secteur, en raison de la place capitale qu’il occupe dans celui-ci.
  • Les activités de Samsung ne se limitent pas aux smartphones et aux téléviseurs, il est aussi actif dans d’autres domaines de l’électronique grand public, mais est surtout un fournisseur majeur de composants pour de grandes entreprises, notamment Apple.
  • Ainsi, ses affaires sont fortement liées à la bonne santé du secteur.

Quelques chiffres : Samsung s’attend à une baisse de 69 de ses bénéfices pour le trimestre se terminant le 31 décembre dernier.

  • Il mise ainsi sur des bénéfices de 4.300 milliards de wons (3,4 milliards de dollars), contre 13.800 milliards de wons (10,88 milliards de dollars) au Q4 2021.
  • Son chiffre d’affaires devrait baisser de 8,6% pour ce trimestre en glissement annuel pour atteindre 70.000 milliards de wons (52 milliards de dollars).
  • Des résultats estimés bien en deçà des prévisions du marché, à savoir 7.100 milliards de wons de bénéfices et 73.100 milliards de wons de chiffre d’affaires.

Le géant sud-coréen devrait publier ses résultats prochainement.

Tout un secteur en berne

L’industrie technologie dans sa globalité traverse une période difficile, marquée par un ralentissement prolongé de la demande, alors que les consommateurs et les entreprises réduisent leurs dépenses dans le contexte inflationniste actuel.

  • Dans une note, le premier vendeur de smartphones au monde a expliqué que la chute de son bénéfice pour le quatrième trimestre 2022 était liée à une baisse des commandes plus importante que prévu, ainsi qu’à une baisse de prix dans le secteur des puces mémoires, alors que le secteur n’est plus en pénurie.
  • L’effondrement des ventes de smartphones et d’appareils électroménagers pèse également sur ses résultats.
  • En cause, Samsung pointe évidemment du doigt les incertitudes macroéconomiques auxquelles est confronté le monde (inflation, taux d’intérêt en hausse), ainsi que les craintes d’une récession mondiale.

Dans une récente interview accordée au Wall Street Journal, le vice-président et PDG de Samsung pour la division des technologies grand public a déclaré qu’il s’attendait à ce que le ralentissement du marché de la tech persiste en 2023. Il espère tout de même un mieux à compter de la seconde moitié de l’année.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20