2023 signera-t-il la fin de la crise des puces ? « L’offre pourrait même devenir excédentaire »

La fin de la crise mondiale des puces est en vue. C’est ce qu’ont déclaré les porte-parole de l’association américaine Consumer Technology Association (CTA) lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas. Ce message est synonyme de bonnes nouvelles pour le secteur automobile mondial, entre autres, qui a gravement souffert d’une pénurie de semi-conducteurs l’année dernière. Toutefois, les experts américains en technologie soupçonnent de nouveaux problèmes à l’horizon.

Pourquoi est-ce important ?

Une pénurie mondiale de semi-conducteurs a causé de graves problèmes à certains secteurs clés de l'économie ces dernières années. Comme les semi-conducteurs ne pouvaient souvent pas être livrés à temps, les processus de production devaient être régulièrement interrompus. Cette situation devrait toutefois se résorber progressivement cette année.

Première bonne nouvelle : « La crise mondiale des puces sera surmontée cette année », a affirmé Steve Koenig, directeur de la recherche chez Consumer Technology Association.

  • « L’énorme demande qui s’est manifestée pour les semi-conducteurs pendant la pandémie de coronavirus s’estompe progressivement. Il s’agit dans un premier temps d’une bonne nouvelle, car elle permettra enfin de remettre sur le marché un nombre suffisant de puces », a-t-il expliqué.
  • La pandémie avait fait exploser la demande de semi-conducteurs, en raison d’une forte hausse des ventes d’ordinateurs portables et de téléphones mobiles, censés permettre une augmentation du télétravail. Dans le même temps, les confinements avaient également entraîné une augmentation de la demande de consoles de jeux et d’autres formes de divertissement électronique. Ce qui a aussi accru le besoin de puces.
  • En revanche, la demande de puces dans le secteur automobile a diminué, la pandémie ayant réduit l’activité dans le secteur. Mais lorsque l’économie a montré des signes de reprise et que les constructeurs ont voulu relancer la production, il leur a été extrêmement difficile de trouver les approvisionnements nécessaires.

Tout n’est pas rose pour autant : « Les délais d’attente excessivement longs pour les livraisons de semi-conducteurs vont maintenant disparaître progressivement », a annoncé Steve Koenig.

  • « La situation sur le marché va se normaliser. Cela s’explique en partie par les efforts déployés pour mettre en place de nouveaux sites de production« , a-t-il déclaré.
  • Steve Koenig avertit que cette observation pourrait déboucher sur de nouveaux problèmes. En effet, selon lui, il faut tenir compte du fait que le marché pourrait éventuellement être confronté à une offre excédentaire. Ce qui ne ravira pas tout le monde, car cet excédent pourrait provoquer un effondrement des prix.
  • Cependant, tous les experts ne partagent pas la vision de Steve Koenig.
    • Selon le cabinet de consultance Alix Partners, le monde devrait toujours être confronté à une importante pénurie de puces cette année. Dans le secteur automobile, les problèmes pourraient même se prolonger au moins jusqu’à l’année prochaine.

(OD)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20