La pénurie de puces est-elle terminée ? Les stocks gonflent en raison du malaise économique

Depuis deux ans, les marchés internationaux connaissent une pénurie de puces informatiques, en partie causée par la pandémie de Covid-19. Mais depuis peu, il n’y a plus de pénurie.

Pourquoi est-ce important ?

Les puces informatiques sont plus importantes aujourd'hui que jamais. Ce sont des composants essentiels non seulement des smartphones et des ordinateurs, mais aussi des voitures, des appareils ménagers, des infrastructures internet et de bien d'autres choses encore.

L’essentiel : Entre-temps, il semble que le déficit soit terminé, principalement en raison des difficultés économiques qui frappent le monde depuis le début de la guerre en Ukraine.

  • Avec la hausse des taux d’intérêt, un marché boursier qui ne se porte pas bien et les craintes d’une récession fantôme, les consommateurs du monde entier achètent moins d’appareils électroniques.
  • Les stocks de puces gonflent de plus en plus en raison de cette baisse de la demande. Cela ne s’applique pas seulement à l’électronique, d’ailleurs. D’autres biens de consommation ne se vendent pas non plus.
  • Pour les consommateurs, c’est une bonne nouvelle. Ils ne doivent plus attendre longtemps pour obtenir des produits électroniques et, dans certains cas, ils paient moins cher.
  • Les fabricants de puces, en revanche, ont plus de mal à s’en sortir. Nombre d’entre elles, telles que Micron, Qualcomm et Intel, sont contraintes de licencier des travailleurs. En effet, en raison de la baisse de la demande, ils réalisent beaucoup moins de bénéfices.

Chute des ventes

Le contexte : De nombreux appareils électroniques importants ne sont plus en vente.

  • Le nombre d’ordinateurs expédiés dans le monde a diminué de 20 % au cours du troisième trimestre de 2022 par rapport à la même période de l’année précédente, rapporte le Wall Street Journal. Il s’agit de la plus forte baisse en deux décennies.
  • Le marché des smartphones se porte également moins bien, même si le déclin n’y est pas aussi spectaculaire que sur le marché des ordinateurs. Les ventes de smartphones auraient diminué de 3 % au cours du troisième trimestre, et les livraisons de 12 %.
  • Pourtant, les fabricants de puces pensent que les problèmes ne dureront pas longtemps. Certains acteurs du secteur s’attendent à ce que les ventes de puces doublent d’ici 2030.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20