L’Allemagne demande à l’Union européenne de serrer la vis sur Twitter

Depuis le rachat de Twitter par Elon Musk en octobre dernier pour 44 milliards de dollars, le réseau social enchaîne les polémiques, avec des répercussions qui touchent le Vieux Continent.

Pourquoi est-ce important ?

La loi sur les services numériques a été conçue pour lutter contre les discours de haine, la désinformation et le piratage en ligne en Europe. Aujourd’hui, une grande partie du contenu Internet vu par les citoyens de l'UE est contrôlée par des entreprises basées aux États-Unis. Si cette loi devait s’appliquer à Twitter, cela compliquerait encore plus la vie du réseau social.

L’actualité : ce jeudi 22 décembre, l’Allemagne a demandé à l’Union européenne, d’envisager de réglementer les décisions « abruptes » et « arbitraires » prises par Twitter depuis le rachat par Elon Musk.

  • Dans la lettre également publiée sur Twitter, Sven Giegold, un ancien député européen, indique que la Commission devrait procéder aux examens nécessaires dans les meilleurs délais afin de déclarer Twitter « gatekeeper » au titre de la nouvelle loi sur les marchés numériques de l’Union européenne. Cette désignation soumet les entreprises ayant une position dominante sur le marché à un examen particulier.
  • Il a aussi demandé que la loi complémentaire sur les services numériques, qui entrera en vigueur en février 2024, empêche le « bannissement capricieux » des utilisateurs.
  • La prise de contrôle de Musk a par ailleurs entraîné une augmentation du nombre de tweets racistes ou haineux, ce qui a attiré l’attention des régulateurs et fait fuir les gros annonceurs, principale source de revenus de Twitter, rapporte Euractiv.

Contexte : depuis le rachat par Elon Musk, Twitter est dans la tourmente.

  • Il y a d’abord eu les Twitter Files : des journalistes ont eu accès à des documents internes de Twitter grâce à Elon Musk dans un objectif de transparence, ce que reprochait le milliardaire à l’ancienne direction.
  • Elon Musk a suspendu les comptes de certains journalistes, une censure contradictoire avec les Twitter Files.
  • Le PDG de Tesla et du réseau social a fait un sondage pour savoir s’il devait quitter la tête du média. Les votes étaient majoritairement pour. Depuis, Musk a annoncé son départ de Twitter dès l’arrivée d’un éventuel successeur.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20