100.000 masques FFP2 pour les hôpitaux flamands inutilisables : ‘Emballés dans des boites de cornflakes’

Isopix

Le Tijd révèle que 100.000 masques à destination de la Flandre sont inutilisables. Dans une des boites, des excréments d’animaux auraient été retrouvés.

Vous en voulez encore, vous en reprendrez bien une petite dose. La Belgique et les masques de protection, c’est toute une histoire.

Cette fois, c’est un lot qui vient de Colombie. Quoique là aussi il y a une confusion: ‘Il s’est avéré que les masques ne venaient pas de Chine, comme on le croyait, mais de Colombie. Ils ont été emballés dans des boîtes de bananes et de cornflakes usagées, ce qui est contraire à la réglementation’, explique au quotidien le directeur de l’hôpital anversois RevArte, à qui les masques étaient en partie destinés.

Masques pour la construction

En fait, au-delà du transport douteux, ces masques n’ont pas de certification médicale. Il s’agit apparemment plutôt de masques à destination du secteur de la construction. Les masques sont donc inutilisables.

L’agence sanitaire flamande (Vlaams Agentschap Zorg en Gezondheid) a promis de mener l’enquête sur les raisons de ce nouveau fiasco. En attendant, les hôpitaux du nord comme du sud du pays manquent cruellement de masques de haute protection.

La Belgique et les masques, une véritable saga.