Voici le programme de la première tournée européenne de Joe Biden

Près de 6 mois après son entrée à la Maison Blanche, le président américain commencera sa première tournée à l’étranger ce mercredi. Il réalisera un grand tour d’Europe, en passant notamment par la Belgique, pour y rencontrer les chefs d’État européens et le président Vladimir Poutine.

Avec la crise du coronavirus qui a touché la planète entière, le président américain n’avait pas encore eu l’occasion de se rendre à l’étranger pour y rencontrer ses partenaires. Les réunions internationales se faisaient jusqu’ici par vidéoconférence. Mais maintenant que la vaccination avance bien en Occident, Joe Biden peut se permettre de rencontrer ses collègues européens en chair et en os.

Il partira ce mercredi pour un voyage d’une semaine en Europe. Une grande partie du voyage se déroulera au Royaume-Uni. Mais le président passera également par Bruxelles, où se trouvent les bâtiments de l’OTAN et de l’Union européenne et par Genève.

Le programme de Joe Biden pour son voyage en Europe

  1. Réunion avec le Premier ministre britannique, Boris Johnson. Il sera principalement question de discuter du lien entre les deux pays suite à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.
  2. Réunion du G7 au Royaume-Uni. Seront également présents l’Allemagne, le Canada, la France, l’Italie et le Japon. La réunion durera trois jours et les points discutés seront les vaccins contre le Covid-19 et la diplomatie vaccinale, le commerce, le climat et les investissements dans les infrastructures dans les pays en voie de développement.
  3. Rendez-vous avec la reine Elizabeth II au château de Windsor. Le sujet de cette entrevue n’a pas été précisé. Joe Biden avait déjà rencontré la reine en 1982, alors qu’il était sénateur du Delaware.
  4. Réunion des membres de l’OTAN à Bruxelles. Il sera question de la position à adopter face à la Chine et à la Russie, de la possibilité de trouver de nouveaux alliés et de la gestion de la défense commune. Joe Biden en profitera également pour avoir une discussion plus particulière avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan.
  5. Réunion avec les dirigeants de l’Union européenne à Bruxelles. Les discussions porteront notamment sur les liens entre les États-Unis et l’Europe qui ont été quelque peu malmenés lors du mandat de l’ex-président Donald Trump.
  6. Sommet avec le président russe, Vladimir Poutine, à Genève, en Suisse. De nombreux sujets sensibles pourront être évoqués, comme les tentatives de piratage qui viendraient de la Russie, selon les autorités américaines, l’ingérence russe dans les élections américaines, mais aussi l’emprisonnement d’Alexeï Navalny, le principal concurrent de Poutine et l’influence et la pression de Moscou sur les pays frontaliers, tels que l’Ukraine ou la Biélorussie.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés