Voici combien d’argent vous devriez avoir sur votre compte d’épargne pour faire face aux imprévus

Difficile de savoir de quoi sera fait l’avenir. C’est pourquoi il est conseillé d’avoir des économies, afin de voir venir et de pouvoir faire face aux imprévus : perte d’un emploi, hospitalisation, frais automobiles supplémentaires, etc. Mais quel montant faut-il réellement avoir sur notre compte d’épargne ?

Le montant conseillé du « fonds d’urgence » dépend selon les sources, mais cela équivaut la plupart du temps à plusieurs mois de salaire, entre 3 et 9 mois. Un exercice que peu de gens seraient en mesure de réaliser, selon une enquête de GoBanking de 2021 partagée par MarketWatch et qui indique que 40% des Américains ont moins de 300$ d’économies sur leur compte. Atteindre le montant du fonds d’urgence conseillé semble donc impossible pour la plupart des Américains, alors combien d’argent minimum faut-il épargner pour voir venir?

Selon Chanelle Bessette, spécialiste bancaire chez NerdWallet, disposer de 1.000$ sur son compte en banque est suffisant. « Un petit fonds d’urgence de 1.000 $ devrait couvrir la plupart des dépenses urgentes mineures, telles que l’achat de nouveaux pneus de voiture ou un déplacement urgent, comme prendre soin d’un membre de la famille à l’hôpital ou assister à des funérailles », explique-t-elle.

Sachant que l’indice du coût de la vie est assez similaire en Belgique (72,61) et aux États-Unis (70,13), les Belges devraient avoir en permanence environ 1.000 € sur leur compte pour les imprévus.

Pourquoi un tel montant?

« C’est 100% psychologique et pratique. Psychologiquement, la plupart des travailleurs américains peuvent atteindre cet objectif en quelques mois à un an. Pratiquement, la recherche montre qu’environ 90 % de toutes les dépenses d’urgence imprévues peuvent être couvertes avec 1.000 $ », a expliqué Charles Lattimer, vice-président de l’innovation et de la croissance chez FinFit, confirmant les propos de Chanelle Bessette.

Ce montant est évidemment un point de départ. « La destination, c’est d’avoir suffisamment d’économies pour couvrir 6 mois de dépenses, mais comme ce qui constitue 6 mois de dépenses est un objectif mouvant, le plus important pour les ménages n’est pas de savoir si vous êtes arrivé à destination, mais si vous êtes en train d’épargner tout court », explique Greg McBride, analyste financier en chef chez Bankrate.

En réalité, le plus important est d’économiser suffisamment d’argent pour couvrir les dépenses essentielles pour une période de 6 mois. Cela vous permettra de subvenir à vos besoins et de payer vos factures le temps de reprendre du poil de la bête (retrouver un emploi, vous remettre sur pieds, etc.).

L’importance d’un fond d’urgence

La pandémie a été le parfait exemple du pourquoi il est important d’épargner. Il n’est pas ici question de projet d’investissement – dans ce cas, vous pouvez évidemment augmenter vos économies –, mais bien de faire face aux imprévus. Ainsi, au début de la pandémie, nombreuses sont les personnes à avoir perdu leur travail ou simplement à avoir été dans l’incapacité de travailler dû aux confinements. Conséquences d’un événement qui n’a pas pu être anticipé.

C’est dans ce cas de figures qu’un fonds d’urgence peut s’avérer utile. Mais plus encore, cette réserve d’argent permet également d’éviter de puiser dans des économies prévues pour d’autres projets (vacances, achat d’une nouvelle voiture ou d’une maison).

« Vous ne voulez pas avoir à puiser dans vos actifs investis ou vos comptes de retraite, ce qui entraînerait des problèmes fiscaux et pourrait vous obliger à vendre à un moment inopportun », souligne Stephen Carrigg, planificateur financier agréé et directeur de l’analyse des investissements chez Integrated Partners.

Comment constituer un fonds d’urgence ?

Pour être sûr que vos économies « d’urgence » couvrent l’ensemble de vos besoins et factures, le mieux à faire reste d’établir un budget détaillé, conseille Anne Marie Ferdinando, responsable de la sensibilisation des membres à la Navy Federal Credit Union. « Votre budget sera un guide utile pour maintenir vos dépenses dans certains paramètres, mais il devrait également spécifier certains objectifs d’économies ». Car oui, même si les temps sont durs, il ne faut pas oublier de continuer à faire des économies. « Épargner peut sembler difficile en ce moment, mais inclure un poste mensuel raisonnable pour constituer votre compte d’épargne, votre fonds d’urgence ou pour contribuer à un compte de retraite fiscalement avantageux fera une énorme différence à long terme », poursuit Ferdinando.

Quant à savoir où placer cet argent, jusqu’à récemment, le mieux était de se tourner vers des banques en ligne, malheureusement, les choses font qu’aujourd’hui, même elles proposent le strict minimum de rendement. Le plus important est de trouver un compte d’épargne avec un dépôt initial minimum peu élevé et sans exigence de solde permanent, conseille McBride.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20