Voici combien d’argent public ont reçu les fabricants de vaccins contre le Covid, et quels sont les pays qui ont le plus contribué

5,9 milliards de dollars ont été alloués aux différents fabricants de vaccins. (Photo by Rafael Henrique / SOPA Images/Sipa USA)

Si plusieurs firmes pharmaceutiques ont réussi à concevoir un vaccin contre le Covid-19 en moins d’un an, c’est en grande partie parce qu’elles ont bénéficié d’une aide financière sans précédent. Une immense partie de cette manne est issue de fonds publics. Voici combien d’argent les fabricants ont reçu pour booster leur recherche et développement.

Au total, les différentes firmes qui ont conçu (ou sont en train de concevoir) un vaccin contre le Covid-19 ont reçu 5,9 milliards de dollars. Des chiffres arrêtés au 25 mars dernier et qui sont révélés par le Knowledge Portal on Innovation and Access to Medicines, une plateforme qui fournit des informations, des recherches et des analyses en libre accès sur les politiques relatives à l’innovation et à l’accès aux médicaments.

D’après ses calculs, la plateforme estime que 98,12% de ces 5,9 milliards de dollars investis dans le cadre de la recherche et développement des vaccins contre le Covid-19 relèvent de financement public. ‘L’ensemble des données ne comprend pas de données spécifiques provenant des entreprises pharmaceutiques, qui n’ont pas divulgué de chiffres précis concernant leurs investissements en R&D. Les investissements du secteur privé sont peut-être sous-estimés dans ce graphique, mais on ne sait pas exactement de combien’, précise le Knowledge Portal on Innovation and Access to Medicines.

Les USA et l’Allemagne loin devant

Les deux pays où le plus d’argent a été investi pour aider à la conception de vaccins contre le Covid-19 sont les Etats-Unis (un peu plus de 2 milliards) et l’Allemagne (environ 1,5 milliard). Comme vous le constaterez dans le graphique ci-dessous, les autres pays sont très loin derrière.

Figure1
Knowledge Portal on Innovation and Access to Medicines

Moderna, Janssen et Pfizer sur le podium

C’est la firme américaine Moderna qui a reçu le plus d’argent en vue de développer son vaccin, à ARN messager: quasiment 1 milliard de dollars. Elle est suivie de près par Janssen, la filiale belge de Johnson & Johnson, qui dépasse elle les 900 millions.

Pfizer et BioNTech, dont le vaccin a été le premier autorisé aux Etats-Unis et en Europe, ont quant à elles reçu environ 800 millions de dollars. Curevac, le prochain vaccin attendu en Belgique, est quatrième, avec un peu moins de 750 millions.

Dans le graphique ci-dessous, vous constaterez que Novavax et AstraZeneca, respectivement cinquième et sixième, ont reçu plus d’argent du CEPI que de fonds publics. Ne vous y méprenez pas: le CEPI (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies), une organisation mise en place en 2017, rassemble des fonds publics, privés, philanthropiques et issus de diverses organisations de la société civile. Un bien beau mélange… pas du tout réparti de manière égalitaire. En effet, 97,18% des investissements attribués aux firmes pharmaceutiques par le CEPI sont issus de fonds publics. Dans le graphique du dessus, la participation des pays dans le CEPI est d’ailleurs prise en compte dans les fonds publics.

Figure2
Knowledge Portal on Innovation and Access to Medicines

Ce mardi, Pfizer a annoncé avoir obtenu d’excellents résultats financiers grâce à son vaccin. Le sérum lui a rapporté 3,46 milliards de dollars de revenus au premier trimestre, dont plus de 2 milliards aux États-Unis.  Pour l’ensemble de l’année 2021, la société américaine prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 26 milliards de dollars avec le vaccin.

Notons que ce mercredi, les Etats-Unis et l’Union européenne ont fait part de leur volonté de lever temporairement les brevets sur les vaccins contre le Covid-19. Une initiative qui risque de prendre du temps pour être mise en place mais qui, in fine, devrait permettre à des pays pauvres d’eux aussi produire des vaccins.

Sur le même sujet: