Une étude démonte l’un des rares bienfaits supposés de la crise du Covid-19 sur les PME

Pexels

Alors que beaucoup pensaient que la crise du coronavirus allait avoir entre autres conséquences d’accélérer la digitalisation des PME, une étude effectuée par la société belge Sortlist vient tordre le cou à cette croyance.

Dans son dernier baromètre, Sortlist s’est intéressé à l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la digitalisation des petites et moyennes entreprises européennes. Jusqu’à présent, le consensus semblait dire que la crise avait favorisé cette digitalisation, mais les conclusions tirées par le spécialiste en marketing sont loin d’être aussi catégoriques.

Sur les marchés sondés par Sortlist – Belgique, France, Espagne, Pays-Bas, Allemagne – seulement 43,8% des PME ont déclaré que la pandémie a bel et bien accéléré leur digitalisation, une minorité donc. Et 30,5% d’entre elles ont affirmé que la crise du Covid-19 a au contraire ralenti le processus. Enfin, 22,7% des PME n’ont pas vécu de changement.

Pour réaliser son baromètre, Sortlist a interrogé 498 managers et dirigeants de PME dans cinq pays d’Europe (Espagne, France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas), entre le 27 novembre et le 7 décembre 2020, via un questionnaire en ligne. Pour rappel, une PME est une entreprise comptant moins de 250 employés et réalisant des ventes annuelles inférieures à 50 millions d’euros.

Des différences entre pays

L’Espagne est le seul pays où une majorité des PME affirment que le COVID-19 a accéléré leur digitalisation, c’est à dire 67%, tandis que 11% d’entre elles ont dû ralentir leurs efforts en la matière.

En Allemagne, la digitalisation s’est accélérée pour seulement 47% des PME et 28% ont signalé un ralentissement. Mais c’est toujours mieux qu’en France et aux Pays-Bas où respectivement 39% et 38% des PME ont vécu un ralentissement de leur digitalisation, contre 33% et 29% qui ont pu procéder à une accélération.

En Belgique, les résultats sont relativement proches de ceux enregistrés en Allemagne: 42,9% des PME ont vécu une accélération de leur digitalisation, 36,7% ont fait face à un ralentissement, et la pandémie n’a rien changé pour 17,3% d’entre elles.

Importance des gouvernements

Sortlist tire comme conclusion principale que son étude ne montre pas clairement que le Covid-19 a impacté positivement la digitalisation en Europe. Et le spécialiste en marketing identifie plusieurs raisons à cela:

  • Les pays européens sont entrés dans la crise avec des maturités digitales très différentes: l’Espagne et l’Allemagne, par exemple, se situaient sous la moyenne européenne en la matière, tandis que la Belgique et le Pays-Bas se situaient au-dessus.
  • L’innovation coûte de l’argent: pour beaucoup de PME, investir dans la digitalisation était déjà très compliqué avant l’éclatement de la crise et celle-ci n’a rien arrangé.

Selon Sortlist, les gouvernements ont donc un rôle important à jouer en matière de soutien aux entreprises dans leur digitalisation. Et cela pourrait même devenir encore plus important lorsque les retombées d’après-crise commenceront à apparaître.

Lire aussi: