Une centaine de cratères géants apparaissent en Croatie: un phénomène qui surprend les meilleurs scientifiques

Le plus gros cratère atteint les 15 mètres de profondeur. (AP Photo/Darko Bandic)

Depuis plusieurs semaines, des cratères géants se forment dans le centre de la Croatie, forçant certains habitants à être évacués de leur maison. Des scientifiques étrangers collaborent avec des experts locaux pour faire la lumière sur cet étrange phénomène.

Jamais vu jusqu’alors – du moins dans une telle proportion – cet étrange phénomène a débuté fin décembre 2020, à la suite d’un violent tremblement de terre. Le séisme, d’une magnitude de 6.4 sur l’échelle de Richter, avait causé la mort de sept personnes.

Depuis, les cratères se multiplient dans le centre du pays. Certains se forment au beau milieu des champs, d’autres sous des maisons. Ce qui menace directement la sécurité de leurs habitants, qui doivent être évacués. Certains trous sont réellement impressionnants, le plus grand mesurant 30 mètres de large pour 15 mètres de profondeur.

Des trous se sont formés dans des jardins, poussant certains habitants à trouver refuge ailleurs. (AP Photo/Darko Bandic)

Une explication, mais aussi une interrogation

Les scientifiques ont déjà mis un nom sur ces cratères: ce sont des dolines. Ces trous se forment habituellement dans des sols reposant sur des roches calcaires fortement saturées en eau souterraine. Ce qui est le cas dans la région. En revanche, ces dolines mettent normalement plusieurs décennies, voire des siècles, pour apparaître.

Les chercheurs ont naturellement compris que le tremblement de terre et ses répliques ont accéléré le phénomène. Toutefois, ils ne s’attendaient pas à une telle rapidité. Ils vont sonder les cratères afin de mieux les cerner. L’hydrogéologue croate Josip Terzi, interrogé par l’AP, a indiqué que les chercheurs allaient accorder une attention toute particulière au plus grand gouffre. ‘Nous allons procéder à une analyse du site […] afin d’en cartographier la morphologie sous-marine’, a-t-il annoncé.

Des chercheurs italiens et slovènes ont rejoint leurs homologues croates afin de faire toute la lumière sur le phénomène. Ils espèrent que cette catastrophe leur permettra de mieux comprendre comment les séismes peuvent affecter les sédiments et les eaux souterraines.

Malheureusement pour les Croates, de nouvelles petites secousses frappent encore la région actuellement, ce qui ne fait qu’accentuer encore davantage la formation de ces dolines. Pour l’instant, ces cratères n’ont fort heureusement fait aucune victime.

Lire aussi :