The Great Resignation : jamais autant d’Américains n’ont quitté leur emploi qu’en 2021

Les entreprises américaines continuent d’avoir des difficultés à recruter de nouveaux travailleurs. Alors que le nombre de postes vacants ne cesse d’augmenter, de plus en plus d’Américains disent au revoir à leur employeur. L’année dernière, un nombre record d’Américains ont même rompu leur relation professionnelle à leur propre demande.

La pandémie a eu un impact énorme sur le marché du travail américain. En raison de la crise sanitaire, de nombreux travailleurs sont restés à la maison pour, par exemple, s’occuper de leurs proches. Dans le même temps, les travailleurs âgés ont pris une retraite anticipée, soit parce qu’ils le pouvaient (grâce, entre autres, aux incitations financières des pouvoirs publics), soit parce qu’ils ont été contraints de quitter le marché du travail en raison de la discrimination liée à l’âge. C’est ce que rapporte CNN.

Près de 70 millions de licenciements

Bien qu’un nombre record de personnes aient quitté leur emploi l’année dernière, l’emploi net américain a tout de même augmenté de 6,4 millions de personnes. Au total, les employeurs ont embauché environ 75,3 millions de travailleurs en 2021, contre 68,9 licenciements, dont 47,4 millions à la demande de l’employé.

En raison de la pénurie de main-d’œuvre, les entreprises proposent de plus en plus d’extras pour attirer de nouveaux travailleurs. Home Depot, une chaîne américaine de quincailleries, offre aux demandeurs d’emploi un poste dans les 24 heures suivant leur candidature. Home Depot a récemment déclaré que le processus d’embauche « accéléré » faisait partie d’un plan visant à recruter plus de 100 000 nouveaux employés pour la saison printanière chargée.

« Besoin de plus d’immigrants »

La pénurie de main-d’œuvre est telle que la chaîne de pizzerias Domino’s a plaidé l’année dernière pour que davantage d’immigrants puissent entrer aux États-Unis. « Actuellement, nous avons une faible croissance naturelle de la population. Nous avons besoin de plus de migration pour surmonter cette pénurie de main-d’œuvre », a déclaré le PDG de Domino’s, Ritch Allison, à l’automne 2021.

La crise sanitaire a également changé le regard que nous portons sur notre travail. Une nouvelle étude publiée mardi par l’université du Michigan montre que les travailleurs hautement qualifiés accordent plus d’importance à leur passion pour le travail qu’à la sécurité financière, ce qui oblige les entreprises à réévaluer ce qu’elles offrent aux employés potentiels.

Certaines entreprises payent désormais des fortunes pour trouver la perle rare, ce qui plombe l’économie américaine.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20