Tesla devient l’entreprise industrielle américaine la mieux cotée en bourse

(Isopix)

L’entreprise d’Elon Musk a atteint hier la valeur boursière de 114 milliards de dollars. Elle dépasse ainsi Boeing et devient n°1 aux Etats-Unis.

Il faut dire que 2019 était une sale année pour Boeing. Depuis les deux crashs de ses 737 MAX, le constructeur aérospatial se bat pour la survie de ses finances. Si l’entreprise tente de tout faire pour rester optimiste, cela ne semble plus rassurer les investisseurs. Encore hier, ses actions ont perdu 18,15% de leur valeur, suite au retrait d’un prêt de 13,8 milliards de dollars.

La place d’entreprise américaine la mieux valorisée en bourse était donc toute prête pour Tesla. Le constructeur de voiture électrique a connu une ascension impressionnante en bourse au début de l’année. Même si la hype est un peu passée depuis un mois, le valeur boursière de Tesla atteignait hier les 114 milliards de dollars. Tandis que Boeing ne valait plus que 110 milliards.

Quand David vainc Goliath

C’est peut-être un peu exagéré de comparer Tesla à David. La société d’Elon Musk est loin d’être lilliputienne. Cependant, si on reprend les chiffres d’il y a un an, Boeing valait encore 200 milliards de plus que Tesla. Mais comme le démontre bien cet exemple, en un an, tout peut changer.

Celui qui était le numéro 1 incontesté connait une descente aux enfers interminables. Après l’interdiction de voler pour ses 737 MAX et le retard pris sur ses nouveaux modèles, Boeing subit maintenant les effets du coronavirus. Les compagnies aériennes annulent l’une après les autres leurs commandes.

De son côté, Tesla a dépassé tranquillement les grosses entreprises américaines implantées depuis des années dans le marché américain comme VW, Ford ou General Motors. Une si importante ascension semble pour certains inexplicable. Mais on ne peut pas nier que ces dernières années, les activités de Tesla se sont fortement développées avec des nouvelles entreprises en Chine, en Europe et aux Etats-Unis, le fruit de nouveaux modèles, plus abordables mais aussi plus extravagants. Le succès grandissant des voitures électriques n’y est pas pour rien non plus.

Et c’est ainsi que Goliath a perdu toute sa puissance et que David est devenu le petit chouchou de l’Amérique. Non sans quelques soubresauts à la bourse.

Lire aussi: