La semaine de quatre jours arrive en Belgique : « Impossible à mettre en pratique », selon la majorité des employeurs

À partir de lundi prochain, la semaine de travail de quatre jours – un cadre juridique visant à concentrer en quatre jours les heures d’une semaine classique de cinq jours – entrera officiellement en vigueur chez nous. Toutefois, selon une enquête de Securex, trois quarts des employeurs affirment qu’il serait difficile ou impossible de généraliser de tels horaires.

Pourquoi est-ce important ?

La semaine de quatre jours est l'une des grandes mesures du "jobs deal" de la Vivaldi visant à donner aux travailleurs plus de flexibilité dans l'organisation de leur semaine de travail.

Le nouveau régime :

  • À partir du 21 novembre, les salariés à temps plein pourront demander à bénéficier d'un nouveau régime hebdomadaire, à condition que le règlement de leur travail le permette : concentrer les heures de travail sur quatre jours au lieu des cinq jours traditionnels.
  • Lors d'une semaine de 40 heures, par exemple, vous ne travaillerez pas 8 heures sur cinq jours, mais 10 heures sur quatre jours.
  • "Les employeurs ne sont pas obligés de s'y plier, à condition
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20