Réacteurs nucléaires en Belgique : de 7 à 5 à… ?

Vous êtes perdu avec le dossier de la sortie du nucléaire belge en raison de l’accaparement politique constant ? Nous vous énumérons le statut des sept réacteurs nucléaires de Doel et de Tihange.

Comment c’était avant : Pendant des décennies, la Belgique a compté sept réacteurs répartis dans deux centrales nucléaires, la flamande Doel (quatre réacteurs) et la wallonne Tihange (trois réacteurs). Ensemble, ils représentaient environ la moitié de la production d’électricité de la Belgique.

L’état des lieux : deux arrêts, deux prolongations.

  • Récemment, un réacteur, Doel 3, a été fermé définitivement et Tihange 2 doit fermer dans moins de deux mois.
  • Les deux plus jeunes réacteurs, datant de 1985, Doel 4 et Tihange 3, ont obtenu une prolongation de 10 ans et restent en principe ouverts jusqu’en 2035. Bien que l’accord final entre Engie et le gouvernement fédéral n’est toujours pas couché sur papier.

La grande question : le sort de quatre réacteurs nucléaires est donc pratiquement décidé. La question demeure : qu’adviendra-t-il des trois autres ? Cela fait l’objet d’un débat politique depuis des mois.

  • Selon la loi sur la sortie du nucléaire, ils doivent fermer leurs portes en 2025. Il ne reste donc que deux des sept réacteurs nucléaires.
  • Mais si le gouvernement décidait de trouver un moyen de contourner ce problème, jusqu’à cinq réacteurs pourraient rester ouverts. C’est en tout cas la vision des libéraux et du cd&v.

Doel 1 : fermé d’ici 2025 ou pas ?

  • Démarrage : février 1975
  • Puissance : 445 mégawatts
  • Fermeture légale : février 2025
  • Ajustement ? Selon l’un des scénarios qui ont circulé ces derniers jours, Doel 1 resterait finalement ouvert plus longtemps pour couvrir l’hiver 2025-2026.

Doel 2 : fermé en 2025 ou pas ?

  • Démarrage : décembre 1975
  • Puissance : 433 mégawatts
  • Fermeture légale : décembre 2025
  • Ajustement ? Même histoire que pour Doel 1 : des voix s’élèvent pour que ce réacteur nucléaire reste ouvert plus longtemps que prévu.

Doel 3 : arrêt définitif

  • Démarrage : octobre 1982
  • Puissance : 1 006 mégawatts
  • Fermeture légale : Ce réacteur devait fermer en octobre 2022, soit 40 ans après son démarrage. C’est chose faite : le 23 septembre, Doel 3 a produit de l’électricité pour la toute dernière fois.
  • Ajustement ? Il y a eu toutes sortes de manœuvres, tant sur la scène politique que de la part du personnel, pour maintenir ce réacteur ouvert plus longtemps à la dernière minute, mais en vain.

Doel 4 : ouvert jusqu’en 2035

  • Démarrage : juillet 1985
  • Puissance : 1.039 mégawatts
  • Fermeture légale : Ce réacteur devait fermer le 1er juillet 2025, soit exactement 40 ans après son démarrage, selon la loi initiale sur l’arrêt des réacteurs nucléaires.
  • Ajustement ? Le gouvernement fédéral a finalement décidé au printemps de maintenir Doel 4 ouvert dix ans de plus que prévu, jusqu’en 2035. Mais les négociations avec l’opérateur Engie sur les coûts ne sont toujours pas terminées.
  • Complication : Une question épineuse est le redémarrage en 2025. Les Verts sont favorables à cette centrale, de manière à préserver les combustibles pendant l’été pour l’utiliser durant l’hiver 2025-2026. Cela permettrait de fermer les réacteurs nucléaires les plus anciens dans les délais prévus, tel est leur raisonnement.

Tihange 1 : fermé en 2025 ou pas ?

  • Démarrage : octobre 1975
  • Puissance : 962 mégawatts
  • Fermeture légale : La fermeture de ce réacteur est initialement prévue en octobre 2025, soit 50 ans après son démarrage.
  • Ajustement ? Même histoire que pour Doel 1 et 2 : ces vieux réacteurs passeront-ils l’hiver 2025-2026, et si oui, combien de temps resteront-ils ouverts après cela ?

Tihange 2 : fermera bientôt

  • Début : juin 1983
  • Puissance : 1.008 mégawatts
  • Fermeture légale : 1er février 2023
  • Ajustement ? Même histoire que Doel 3. La fermeture, malgré les appels à la prolongation de la durée de vie émanant de divers milieux, semble inévitable.

Tihange 3 : ouvert jusqu’en 2035

  • Début : septembre 1985
  • Capacité : 1.038 mégawatts
  • Fermeture légale : La fermeture de ce réacteur était initialement prévue pour le 1er septembre 2025, soit exactement 40 ans après son démarrage.
  • Ajustement ? Même histoire que Doel 4. La durée de vie sera en principe prolongée jusqu’en 2035, mais un accord avec Engie à ce sujet est attendu. L’organisation pratique du redémarrage en 2025 est également sur la table.

RVW

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20