Quatre grandes banques chinoises réduisent les taux d’intérêt sur les prêts résidentiels à Guangzhou pour faire face à la crise immobilière

Les quatre plus grandes banques chinoises ont décidé de baisser de 20 points de base (0,2 points de pour cent) le taux d’intérêt des prêts résidentiels à Guangzhou. L’objectif est de donner un nouveau souffle au secteur de l’immobilier. Ce secteur a été durement touché depuis les problèmes du géant de l’immobilier Evergrande.

Les choses ne vont pas bien pour le secteur immobilier chinois. La crise de la dette d’Evergrande a entre-temps contaminé de nombreuses autres entreprises. L’entreprise de construction Zhenro est l’un des groupes touchés. Zhenro a annoncé vendredi dernier qu’il n’avait pas assez de liquidités pour payer ses dettes le mois prochain.

20 points de base de moins

Selon deux sources de l’agence de presse Reuters, les quatre plus grandes banques chinoises, la Bank of China, l’Industrial and Commercial Bank of China, la China Construction Bank et l’Agricultural Bank of China, ont décidé de baisser de 20 points de base le taux d’intérêt à Guangzhou, qui n’est pas par hasard le lieu du siège d’Evergrande. La réduction s’applique aux personnes qui achètent une première ou une deuxième résidence.

Cette mesure intervient après que certaines banques ont décidé d’exiger des paiements anticipés moins importants dans certaines villes la semaine dernière. Les médias ont également rapporté ce mois-ci que les développeurs de projets peuvent utiliser leurs finances de manière plus flexible. Désormais, il leur suffit de placer suffisamment d’argent sur un compte séquestre pour financer le coût d’un contrat de construction.

Ils sont également autorisés à vendre des projets résidentiels avant leur achèvement, mais doivent placer ces fonds sur des comptes séquestres. Les promoteurs peuvent ensuite retirer l’argent par étapes, en fonction de l’état d’avancement du projet. Cet assouplissement devrait revitaliser le secteur immobilier chinois.

Réduction des taux d’intérêt de la PBOC

La Banque centrale de Chine (PBOC) a également décidé le mois dernier de réduire le taux interbancaire, connu sous le nom de Loan Prime Rate ou LPR, pour la deuxième fois consécutive. Le régulateur a ensuite abaissé le taux standard du LPR de 3,8 à 3,7 pour cent. Le LPR à cinq ans est passé de 4,65 à 4,60 pour cent.

Plusieurs banques de la ville de Suzhou, dans la province du Jiangsu, à l’est du pays, ont également abaissé les taux d’intérêt hypothécaires pour les acheteurs d’une première maison à 4,8%, a rapporté lundi le média chinois Cailianshe.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20