Quand les masques artisanaux deviennent le nouvel accessoire à la mode

Les masques de la société FloAtelier sont extrêmement populaires dans la boutique en ligne Etsy.

Maintenant que la plupart des gouvernements ont fait demi-tour et recommandent désormais le port de masques buccaux en tissu, la vente de masques buccaux de toutes sortes de tailles et couleurs devient une activité en plein essor dans le monde entier.

Il ne faut pas grand-chose pour fabriquer son propre masque buccal. Un peu de tissu et de matériel à coudre, voire même un simple soutien-gorge dans certains tutoriels ‘do it yourself’.

Si vous n’avez toutefois pas la motivation d’en fabriquer un vous-même, vous pouvez trouver votre réconfort sur les plateformes en ligne comme Etsy. La boutique en ligne des artisans, également appelée le ‘eBay des hipsters’, a lancé un appel à ses fournisseurs pour concevoir des masques buccaux. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a reçu des réactions massives.

Il faut dire que la demande est en plein essor, de plus en plus de pays recommandant de se couvrir le nez et la bouche à l’extérieur, notamment dans les magasins et, dans certains pays, en rue. Pour ne pas compliquer davantage la fourniture déjà chancelante de masques buccaux médicaux aux travailleurs des services d’urgence, les gouvernements recommandent généralement le port de masques en tissu. Ce nouveau marché est donc une aubaine en ces temps difficiles pour les petits artisans de l’industrie de la mode.

Quelques masques buccaux proposés sur la boutique en ligne Etsy

Les entreprises de marketing et de marchandising y flairent également un juteux business. Le club de football allemand Fortuna Düsseldorf a ainsi conçu un masque buccal aux couleurs de son propre club pour les fans, avec le slogan pointu ‘Notre stratégie de défense’. Coût: 6,95 euros.

Les hommes d’affaires ne sont pas non plus en reste. Le fabricant berlinois Auerbach propose déjà une large gamme, éventuellement dans le même style qu’une cravate assortie.

Une sélection de l’offre de l’entreprise allemande de vêtements Auerbach

Lire aussi: