Quand l’américain Waymo (Alphabet) s’allie au chinois Geely, ça donne un minivan suédois sans volant ni pédales

La filiale « conduite autonome » d’Alphabet, Waymo, a annoncé se lancer dans un partenariat avec le constructeur automobile chinois Geely. Ensemble, les deux entreprises vont développer un minivan sans volant ni pédales, et donc forcément autonome.

Waymo est l’un des leaders mondiaux en matière de conduite autonome. Il y a trois ans, la société a lancé son service commercial de taxi autonome (des Jaguar I-Paces et des Chrysler Pacifica hybrides) dans la région métropolitaine de Phoenix. Dans un premier temps, des pilotes dits « de sécurité » prenaient systématiquement place à bord. Aujourd’hui, certains taxis en sont dépourvus: leurs passagers sont seuls dans l’habitacle. Le système a également été récemment déployé à San Francisco, dans des proportions plus petites et avec toujours un chauffeur à bord.

Petit à petit, la filiale d’Alphabet fait donc son bonhomme de chemin en matière de conduite autonome, se situant actuellement au niveau 4. Le jour où elle atteindra le graal (le niveau 5), il n’y aura forcément plus besoin de volant dans ses véhicules. Si on ne sait pas encore quand de telles voitures seront autorisées à circuler, on sait en tout cas à quoi elles ressembleront.

Waymo a annoncé ce mardi avoir conclu un partenariat avec le constructeur automobile chinois Geely, qui est notamment propriétaire majoritaire de Lotus et de Volvo Cars. Mais c’est avec sa toute récente marque Zeekr, spécialisée dans l’électrique haut de gamme, que la filiale d’Alphabet va collaborer. De leur union va naître un minivan sans volant ni pédales.

Made in Sweden

Si ce véhicule n’a pas encore de nom, il a déjà une image. Son design a été dévoilé par Waymo mardi sur son blog. On voit le minivan rouler devant le Golden Gate Bridge fransiscanais.

Ce nouveau véhicule dispose « d’un plancher plat pour une entrée plus accessible, d’une entrée et d’une sortie faciles grâce à un design sans pilier B, d’une faible hauteur de marche, d’un espace généreux pour la tête et les jambes, et de sièges entièrement réglables », souligne Waymo.

Les conducteurs voyageant à bord du véhicule feront l’expérience « d’un intérieur sans volant ni pédales, et avec beaucoup d’espace pour la tête, les jambes et des sièges inclinables, des écrans et des chargeurs à portée de main, ainsi qu’une cabine de véhicule facile à configurer et confortable. »

L’intérieur du véhicule. (Waymo)

Dépendant des autorisations des régulateurs, Waymo n’a pas annoncé de calendrier précis pour le développement du minivan, se contentant d’indiquer qu’il sera ajouté à sa flotte « dans les années à venir ». Il sera conçu et développé dans le centre de R&D de Zeekr, le CEVT (China Europe Vehicle Technology Centre), basé à Göteborg, en Suède.

Waymo réceptionnera ensuite les véhicules aux États-Unis et y intégrera son Waymo Driver, son logiciel de conduite entièrement autonome.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20