Près de la moitié des investisseurs belges s’attendent à une hausse des cours des actions durant les trois prochains mois

Les investisseurs belges s’attendent à ce que les marchés boursiers terminent l’année en bonne forme. Le baromètre des investisseurs de la grande banque ING montre que près de la moitié des Belges s’attendent à des mouvements de prix à la hausse dans les trois prochains mois. Seuls 20 % des investisseurs se préparent à une chute.

Après des mois de mouvements de prix à la hausse, les bourses ont dû céder du terrain en septembre. Au cours de ce mois, le Bel20 et l’Eurostoxx50, entre autres, ont plongé dans le rouge. Cette baisse a été de courte durée, car de nombreux indices se sont redressés depuis.

Mouvements de prix à la hausse attendus

En tout cas, le plongeon de septembre ne semble pas avoir effrayé les investisseurs. Au contraire, ils regardent l’avenir avec des lunettes à verres roses. Le baromètre des investisseurs d’ING montre que 47 % des investisseurs s’attendent à une hausse des cours des actions au cours des trois prochains mois, contre 20 % qui prévoient des mouvements à la baisse.

En outre, les prévisions de rendement annuel moyen d’un investissement en actions sur 10 ans ont atteint 8 %, soit le chiffre le plus élevé depuis novembre 2008. 27 % des investisseurs pensent que les actions auront un rendement supérieur à 10 % par an en moyenne au cours des dix prochaines années. Ces résultats sont plus ou moins conformes à ceux d’une enquête menée par le gestionnaire d’actifs britannique Schroders. Selon cette enquête, les investisseurs belges visent un rendement annuel de 10,7 %, ne serait-ce que pour les cinq prochaines années.

Les jeunes sont optimistes

Les jeunes en particulier sont très optimistes quant aux rendements futurs. 38 % des investisseurs de moins de 35 ans s’attendent à ce que les rendements à long terme soient supérieurs à 10 % par an. Selon la grande banque, cela explique pourquoi les jeunes investisseurs sont relativement plus nombreux à considérer que c’est le bon moment pour investir dans des secteurs à risque. Alors que 31 % de l’ensemble des personnes interrogées sont favorables à un tel investissement plus risqué, le chiffre pour les jeunes est de 38 %.

« Cela semble une estimation très optimiste, étant donné que les valorisations ne sont pas bon marché d’un point de vue historique et que dans les périodes de taux d’intérêt bas, les rendements futurs des actions sont généralement aussi du côté bas », réagit Peter Vanden Houte, économiste en chef chez ING Belgique, à propos de ces chiffres.

Aucune perte

Le baromètre des investisseurs d’ING montre également qu’un quart des investisseurs belges pensent qu’avec un horizon d’investissement de cinq ans, ils ne peuvent pas subir de perte s’ils ont un portefeuille diversifié. Ce chiffre passe à 68 % lorsque l’horizon d’investissement est porté à dix ans.

Enfin, l’enquête menée par la banque a révélé que 43% des répondants sont convaincus qu’un investisseur doit travailler sur son portefeuille presque tous les jours pour réaliser un bénéfice. 39 % pensent qu’il est nécessaire d’acheter et de vendre des actions régulièrement. « Mais il est également possible que l’investissement soit considéré comme un hobby, ce qui rend l’investisseur automatiquement plus impliqué. En effet, près de la moitié des investisseurs décrivent le suivi de leur portefeuille comme une activité passionnante ou agréable », indique ING.

Plus
My following

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

08/12/2021 11:42

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse mercredi dans un marché calme et attentiste, après de fortes hausses mardi.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a enregistré une baisse de 0,1 pour cent à 479,54 points à la mi-journée mercredi. Le DAX allemand a perdu 0,5 pour cent à 15.728,70 points. Le CAC 40 français a enregistré une baisse de 0,4 pour cent à 7.040,05 points. L'indice britannique FTSE a perdu moins de 0,1 pour cent pour atteindre 7.338,79 points.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20