Pourquoi les bandes magnétiques des cartes MasterCard vont disparaitre ?

À compter de 2029, plus aucune nouvelle carte MasterCard affichant une bande magnétique ne sera produite. Les cartes en circulation devraient disparaitre d’ici 2033.

L’entreprise américaine de paiement et de retrait MasterCard vient d’annoncer la disparition prochaine des bandes magnétiques sur ses cartes de crédit et de débit – qui vont bientôt faire leur apparition dans notre plat pays. Un retrait qui se fera progressivement au cours de la prochaine décennie, au profit des cartes à puce, plus sécurisées.

Introduite dans les années 60 par IBM, « la bande magnétique a permis aux banques d’encoder les informations de la carte sur une bande magnétique laminée au dos », rappelle MasterCard. Elle a initié une véritable révolution dans le secteur du paiement puisqu’elle a ouvert la voie aux terminaux de paiement électronique. Pour payer, il suffisait de faire glisser la carte dans un terminal, sans introduire de code PIN, ce qui n’était évidemment pas très sécurisé.

Bien que toujours présente sur de nombre cartes en circulation, la bande magnétique n’est plus vraiment exploitée par les banques actuelles. Ces dernières ont adopté depuis plusieurs années déjà les puces sur leurs cartes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est nécessaire d’introduire un code PIN pour valider un paiement.

Une disparition progressive

La disparition des bandes magnétiques débutera en 2024 par l’Europe, région où les cartes à puce sont déjà bien ancrées. Aux États-Unis, la transition n’est pas prévue avant 2027, en raison de l’adoption plus lente des cartes à puce. Enfin, dès 2029, plus aucune nouvelle carte à bande magnétique ne sera émise par l’entreprise américaine de paiement. Cette dernière estime que ces cartes dotées d’une technologie obsolète auront disparu de la circulation d’ici 2033.

Le sans contact, l’avenir ?

Si MasterCard souhaite se moderniser en remplaçant les cartes à bande magnétique par des cartes à puce, l’entreprise américaine note que les paiements sans contact semblent être la nouvelle tendance. Outre les néobanques et les géants de la tech avec tous leurs gadgets, la pandémie de coronavirus a boosté l’adoption du paiement sans contact. Ce dernier peut en effet se faire via une carte à puce et ne nécessite pas de taper son code sur le terminal, il peut également se faire via un smartphone ou encore une montre connectée.

À lire également:

Plus
Lire plus...
Marchés